Heterogeneite genetique de l'hypercholesterolemie familiale

par MATHILDE VARRET

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Claudine Junien.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'hypercholesterolemie familiale (hcf) est la maladie atherogene monogenique la plus frequente (1/500 sujets dans le monde). Elle est caracterisee par une elevation de la cholesterolemie due a l'accumulation de ldl dans le sang qui represente un risque majeur d'atherosclerose. Cette maladie est genetiquement heterogene puisque 2 genes a son origine ont ete caracterises : le ldlr qui code pour le recepteur specifique des ldl et l'apob qui code pour son ligand, l'apolipoproteine b. Notre objectif etait d'etudier cette heterogeneite genetique a 3 niveaux. Pour etudier l'heterogeneite allelique de la maladie du ldlr, nous avons cree une base de donnees informatisee reunissant les 525 mutations ponctuelles du ldlr. Son analyse revele 61% de faux-sens et 16% de non-sens, dont seulement 20% affectent un dinucleotide cpg. De plus, meme si ces mutations sont reparties sur tout le gene, elles touchent preferentiellement les exons 4, 6, 7, 9 et le domaine de fixation des ldl. Pour etudier l'heterogeneite phenotypique de l'hcf, nous presentons les cas particuliers d'une famille dans laquelle les porteurs d'une ou de 2 mutations du ldlr presentent un phenotype attenue suggerant l'existence d'un gene protecteur et d'une famille dans laquelle les porteurs de la mutation r3531c de l'apob ne presentent pas tous une hypercholesterolemie revelant l'effet non deletere de cette mutation. Pour etudier l'heterogeneite de locus de l'hcf, nous rapportons l'analyse de 2 familles presentant une hcf non liee aux genes ldlr et apob. Nous avons localise en 1p34. 1-p32 un troisieme gene : fh3 a l'origine de l'hypercholesterolemie dans l'une d'entre elles et detecte l'existence d'un gene fh4 dans l'autre. Finalement, nous avons estime la proportion des familles liees a chacun de ces genes et la repartition : 55% ldlr, 15% apob et 30% fh3 et fh4 a ete observee. L'ensemble de ces travaux montre un niveau d'heterogeneite genetique plus important que celui reconnu jusqu'alors pour l'hcf.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 386 p.
  • Annexes : 300 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.