Influence du cortex cerebral sur l'expression genique neuronale dans les ganglions de la base chez le rat

par VERONIQUE SGAMBATO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN MICHEL DENIAU.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les projections corticales representent l'entree principale du systeme des ganglions de la base (gb). Elles exercent sur un effet excitateur sur le striatum et le noyau sous thalamique (stn) par le biais d'une liberation de glutamate. Nous avons montre, chez le rat anesthesie, que la stimulation electrique du cortex cerebral induit une expression regionalisee des genes immediats precoces (ieg) c-fos et zif 268 et de la proteine fos dans le striatum et le stn. Cette expression se conforme globalement a la topographie des projections corticales sur ces deux structures et implique l'activation des recepteurs glutamatergiques ampa/ka et nmda. Dans le striatum, fos, qui est preferentiellement induite dans la matrice, est exprimee de facon equivalente dans les neurones contenant l'enkephaline ou la substance p. Une augmentation de ces peptides est d'ailleurs observee suite a la stimulation du cortex moteur. Dans quelques cas, la stimulation du cortex moteur induit zif 268, et plus rarement c-fos et fos dans la substance noire reticulee (snr). L'etude correlative des activites electrophysiologiques et de l'induction genique induites par la stimulation du cortex moteur dans le striatum, le stn et la snr suggere que l'induction des ieg reflete le degre d'activation synaptique des neurones plutot que leur frequence de decharge. Les mecanismes intracellulaires permettant de relier l'activation des recepteurs du glutamate a la regulation des ieg dans le noyau ont ete analyses. Dans le striatum, l'activation des proteines erk (extracellular signal-regulated kinase), correle de facon spatio-temporelle a l'induction des ieg et a l'activation des facteurs de transcription elk-1 et creb. Tandis que creb est exclusivement activee dans le noyau, elk-1 et erk sont activees dans le noyau et le cytoplasme des neurones. L'activation transitoire de erk correle a l'induction de mkp-1, une des phosphatases impliquees dans l'inactivation de erk in vitro. L'induction des ieg et l'activation de elk-1 et de creb par la stimulation corticale sont inhibees par injection intrastriatale d'un inhibiteur de la cascade erk. Ces donnees indiquent que les proteines erk, qui ciblent directement elk-1 et indirectement creb, sont impliquees de facon critique dans la regulation transcriptionnelle des ieg in vivo dans notre modele.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Annexes : 400 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.