Perception de rugosite psychoacoustique : d'un attribut elementaire de l'audition a l'ecoute musicale

par DANIEL PRESSNITZER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Stephen McAdams.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le theme de cette these est l'etude experimentale de l'une des facettes de notre perception des sons, appelee rugosite psychoacoustique. La question des causes du percept est tout d'abord posee. L'intensite de la sensation de rugosite evoquee par un son donne semble dependre d'un grand nombre de parametres acoustiques. Les theories actuelles, regroupees sous les noms d'approches spectrale ou temporelle, s'opposent quant aux parametres pertinents. Ces approches sont confrontees au cours de deux experiences grace a des manipulations de phase de sons synthetiques. Les resultats conduisent a rejetter l'approche spectrale et a proposer une revision de l'approche temporelle, basee sur un modele computationnel inspire de mecanismes physiologiques. Le lien entre les sons elementaires traditionnellement utilises dans le laboratoire et la rugosite evoquee par des sons complexes est ensuite aborde, grace a une troisieme experience portant sur la rugosite de l'addition de sons elementaires. Il apparait que la rugosite de sons complexes ne peut pas simplement etre estimee par la somme des rugosites des sons les constituant. Un mecanisme sensible a la coherence entre enveloppes temporelles doit etre prise en compte. Un modele fonctionnel de l'effet est propose. Enfin, la rugosite est etudiee dans une situation d'ecoute musicale, avec des sons instrumentaux. Une theorie proposee par helmholtz relie les notions de consonance et dissonance dans la musique tonale occidentale a la rugosite des accords habituellement employes. Deux nouvelles experiences proposent une extension des theories de helmholtz a un contexte musical non tonal. L'etude du percept de rugosite illustre la variete des mecanismes sensoriels et cognitifs qu'il convient de prendre en compte si l'on desire comprendre ce qui se passe entre l'instant ou un son parvient a nos oreilles et le moment ou nous pouvons l'entendre.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Annexes : 195 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.