Contribution au developpement de la velocimetrie laser doppler dans les turbomachines

par Thierry Pradère

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de HUBERT MITON.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Compte tenu de l'affinement des programmes de simulation numeriques rendu possible par les progres des moyens de calcul, les besoins en experiences de validation exigent l'utilisation d'une instrumentation de plus en plus performante. Dans le domaine de l'anemometrie, on cherche ainsi a disposer de sondes aussi peu intrusives que possible et dont la reponse dynamique permettent l'etude detaillee des proprietes instationnaires des ecoulements. La velocimetrie laser doppler (ldv) repond a ces conditions. L'objet du present travail a ete d'etudier ce moyen de mesure en vue de son utilisation dans les turbomachines, enfin de le mettre en uvre sur deux modeles d'etages de compresseurs axiaux. Ce travail comporte une premiere partie bibliographique et exploratoire consacree aux incertitudes et erreurs de mesure propres au ldv. Une deuxieme partie concerne les methodes de traitement du signal utilisees ou applicables avec le ldv, en tenant compte des particularites de cet instrument notamment le mode aleatoire de l'echantillonnage. On decrit alors le systeme a deux composantes utilise en particulier le programme de pilotage du velocimetre et de l'unite de deplacement des sondes installes sur une station de travail sous unix. Sont presentes ensuite les resultats d'une etude du biais observe lorsque un gradient de vitesse important existe a l'interieur du volume de mesure en regime turbulent. Une solution en vue de reduire ce biais est proposee. La derniere partie du memoire rapporte les resultats de la mise en uvre du velocimetre sur deux installations d'essais de compresseurs axiaux a basse vitesse, demontrant la possibilite de realiser des mesures tridimensionnelles par reconstruction des vecteurs vitesses obtenus a partir de deux visees successives sur un meme point et egalement d'obtenir les grandeurs statistiques concernant la partie turbulente du champ des vitesses dans les machines. Une methode d'analyse des signaux instationnaires basee sur l'utilisation des ondelettes s'appuyant sur les resultats obtenus lors des campagnes d'essais est enfin presentee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 p.
  • Annexes : 104 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.