Expression hepatique du gene de l'insuline chez des souris transgeniques : perspectives pour la therapie genique du diabete de type i

par DELPHINE MITANCHEZ MOKNTARI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Axel Kahn.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le diabete insulino-dependant (did) resulte de la destruction des cellules pancreatiques, seules cellules productrices d'insuline. L'objectif de ce travail etait d'obtenir l'expression hepatique du gene de l'insuline controlee en fonction de la glycemie, afin de remplacer la cellule detruite. Nous avons choisi d'utiliser le promoteur tissu-specifique de la pyruvate kinase hepatique (pk-l) repondant au glucose. La premiere partie de ce travail a consiste a etablir des lignees de souris transgeniques porteuses de l'adnc de la proinsuline humaine, sous le controle des sequences regulatrices de la pk-l. D'autres lignees exprimaient une forme mutee de la proinsuline pour permettre de clivage par la furine, endoprotease ubiquitaire. Nous avons pu montrer qu'il etait possible de produire in vivo, de l'insuline mature dans le foie, en fonction des conditions nutritionnelles. Cependant, le niveau d'insuline produite chez les animaux rendus diabetiques etait insuffisant pour corriger les anomalies observees au cours du diabete. Le niveau transcriptionnel du promoteur de la pk-l est fortement inhibe a la phase aigue du diabete en raison de l'hyperglucagonemie et de la faible expression de la glucokinase (gk). Nous avons place l'enhancer de l'aldolase b en amont du promoteur de la pk-l, ce qui a permis d'augmenter la production de l'insuline au cours du diabete de 3 a 4 fois, mais sans amelioration de l'etat des animaux diabetiques. Enfin, nous avons tente d'exprimer constitutivement le gene de la gk dans le foie, en utilisant le promoteur / enhancer de l'albumine afin de creer des souris exprimant simultanement l'insuline humaine et la gk. Le niveau d'expression de la gk obtenu etait insuffisant pour observer une variation de production de l'insuline. En conclusion, le foie est un organe interessant pour produire de l'insuline in vivo, mais les sequences regulatrices necessaires a un bon niveau de production au cours du diabete restent a preciser.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 263 p.
  • Annexes : 373 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.