Etude mathematique et resolution numerique des equations de maxwell dans un domaine non regulier

par Stéphanie Lohrengel

Thèse de doctorat en Analyse numérique

Sous la direction de Marc Lenoir.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux presentes dans cette these ont pour objet l'etude des equations de maxwell en regime harmonique sous la forme d'un probleme regularise qui ressemble a l'equation de helmholtz vectorielle. Dans le cas d'un domaine regulier ou convexe, ce probleme admet une discretisation par elements finis nodaux. On s'interesse ici au meme probleme dans un polyedre non convexe. L'analyse mathematique met alors en evidence deux situations tres differentes selon que l'on impose a la solution de verifier au bord une condition de conducteur parfait ou d'impedance. Dans le premier cas, nous montrons qu'une methode d'elements finis nodaux ne permet pas, en general, d'approcher la solution des equations de maxwell, mais en fait la solution d'un probleme voisin defini sur un espace fonctionnel different. La solution des equations de maxwell, quant a elle, presente des singularites au voisinage des sommets et des aretes rentrantes du domaine, singularites qui ne peuvent pas etre approchees par des elements finis de lagrange. Nous proposons une nouvelle methode qui est basee sur la decomposition de la solution en une partie reguliere susceptible d'etre approchee par elements finis nodaux, et une partie singuliere determinee et prise en compte de facon explicite. Nous presentons cette methode de champs singuliers en detail pour un modele simple, et nous traitons ensuite d'autres applications. Des resultats numeriques illustrent cette approche. Dans le cas d'une condition d'impedance, nous etablissons un resultat de densite pour l'espace fonctionnel qui intervient dans la formulation variationnelle, ce qui permet alors de discretiser ce probleme par elements finis nodaux, contrairement au cas du conducteur parfait.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 p.
  • Annexes : 77 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 03778
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1998-LOH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.