Etude de l'expression des chemokines apres ischemie cerebrale et endotoxemie chez le rat. Confirmation in vitro sur les cellules microgliales

par NOUCIBA GHITA GOURMALA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de CHRISTIANE CHARRIAUT MARLANGUE.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les chemokines sont une famille de petites proteines impliquees dans le recrutement des leucocytes vers les sites d'inflammation. Etant donne le role potentiel des chemokines et de leurs recepteurs dans l'initiation et la progression des processus neuroinflammatoires, nous avons analyse l'expression des chemokines mcp-1, mip-1, mip-1, rantes ainsi que celle du recepteur ccr5 dans le cerveau de rat sous des conditions normales et pathologiques. Les modeles experimentaux utilises dans cette etude sont l'ischemie cerebrale focale comme modele d'inflammation aigue et l'injection peripherique de lipopolysaccharide (lps) comme modele d'inflammation systemique. De plus, nous avons etudie l'expression des chemokines et du ccr5 in vitro, sur des cultures purifiees de neurones, d'astrocytes et de microglies. Les methodes utilisees pour l'etude des profils temporels d'expression de ces chemokines ainsi que des sites anatomique et cellulaire de synthese dans le cerveau sont l'hybridation in situ, la rt-pcr, et des techniques de double marquage. Dans le cerveau de rat non lese, l'expression des chemokines est absente ou faiblement presente comme c'est le cas pour rantes et ccr5. Apres ischemie, le niveau d'expression de rantes n'est pas affecte alors que ccr5 croit progressivement jusqu'a atteindre un plateau 96 h apres l'operation. Les etudes de localisation in situ ont revele une dichotomie entre l'expression precoce de mip-1 et mip-1 par les cellules microgliales/macrophages de la region ischemique et celle de mcp-1 qui est observee principalement au niveau des astrocytes actives dans la zone peri-ischemique. L'injection peripherique de lps a pour consequence l'induction de la synthese in situ de toutes les chemokines etudiees ainsi que celle du ccr5. Les genes codant pour mcp-1 et mip-1 sont exprimes dans tout le parenchyme cerebral par les astrocytes et les cellules microgliales, respectivement. In vitro, seules les cellules microgliales ont la capacite d'exprimer les chemokines mip-1, mip-1 et rantes ainsi que le recepteur ccr5. Cette expression est detectee dans des conditions basales et se trouve etre induite apres stimulation par le lps. Ces resultats demontrent que les chemokines et leurs recepteurs sont impliques dans les processus inflammatoires accompagnant l'ischemie cerebrale et l'endotoxemie et suggerent qu'ils constituent des cibles therapeutiques promettantes pour le traitement de pathologies neuroinflammatoires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 p.
  • Annexes : 212 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.