Etude par microscopie electronique de l'evolution en temperature des couches minces metalliques contraintes dans le systeme auni

par CYRIL DRESSLER

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jany Thibault.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons utilise la microscopie electronique in-situ et ex-situ afin d'analyser l'evolution structurale de couches minces metalliques auni sous traitement thermique. Le systeme auni est en effet un excellent modele pour la comprehension des phenomenes gouvernant les systemes a tres forts desaccords parametriques (15%). Les couches minces sont elaborees a temperature ambiante par epitaxie par jets moleculaires, leur direction de croissance etant selon l'axe 001. Elles sont de deux types : soit le ni est depose pur sur au001, soit les deux especes au et ni sont codeposees sur au001. Dans les deux cas, il y a formation d'un alliage auni en couches minces, contraint par le substrat d'or. L'etude par mehr couplee a la simulation d'images a permis de mettre en evidence la formation sous traitement thermique d'une phase anisotrope et partiellement ordonnee dans l'alliage au 1 cni c. Cette phase apparait quel que soit le type de depot, et pour des concentrations c telles que 0. 28<c<0. 38. Les premiers stades d'apparition de cette phase sont constitues d'enrichissements locaux en ni sur les plans (001), assimiles a des zones de guinier preston. Ces zones evoluent ensuite vers une phase partiellement ordonnee en couches, de type 1ni/nau, avec n = 2 a 4. La periode de ces modulations de composition varie essentiellement avec la concentration initiale en ni. Ces phases partiellement ordonnees ont ete observees pour des traitement thermiques compris entre 180\c et 300\c. Il semble que la deformation biaxiale soit necessaire a l'apparition de l'ordre dans ces couches minces d'alliages auni.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 216 p.
  • Annexes : 57 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.