Les glaces interstellaires : interpretation par simulations en laboratoire des observations du satellite iso

par EMMANUEL DARTOIS

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de LOUIS D'HENDECOURT.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Je presente dans cette these des resultats obtenus apres analyse des observations par le satellite infrarouge iso (infrared space observatory). Grace a sa couverture spectrale globale du spectre infrarouge (2. 5 a 180 m), iso revolutionne notre comprehension des sources interstellaires. Ces observations sont particulierement interessantes pour la comprehension de la physico-chimie des phases gazeuse et solide (condensee sur les grains de poussiere), a basse temperature, du milieu interstellaire (10 a 50 k). L'objet protostellaire (rafgl7009s) dont nous parlons illustre les proprietes physiques des milieux denses de la galaxie. Les rapports observes entre les phases gazeuse et solide concernant les molecules h 2o, co, co 2 et ch 4 entrainent des implications sur les echanges gaz-grains de ces molecules que nous discutons. Nous detaillons egalement l'evaluation d'une limite superieure sur le rapport deuterium/hydrogene dans les glaces interstellaires et les consequences pour le fractionnement eleve observe dans la phase gazeuse. Pour la premiere fois on a egalement acces aux profils des raies de certains solides inobservables ou tres difficiles a observer depuis le sol. Nous nous attachons plus particulierement au mode 2 de co 2 solide qui presente une sous structure triple dans les observations que l'on interprete par la formation dans les manteaux de glace recouvrant les grains d'une interaction intermoleculaire de type acide-base de lewis. Nous parlerons aussi de la detection du mode longitudinal optique de la glace d'eau vers 230 cm - 1 par comparaison avec un modele simple de transfert radiatif et de la difference d'analyse entre les observations dans l'infrarouge moyen et lointain des glaces interstellaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Annexes : 255 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TDartois
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.