Physiopathologie de l'ischemie cerebrale : consequences aigues et a long terme sur les neurones resistants de l'hippocampe de rat

par PATRICE CONGAR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Yehezkel Ben-Ari.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez l'homme comme chez l'animal, le cerveau, et plus particulierement l'hippocampe sont extremement sensibles aux episodes d'ischemie-anoxie. Cependant, cette sensibilite est tres variable d'une region de l'hippocampe et d'un type de neurone a un autre. Ainsi les cellules pyramidales de la region de ca1 particulierement sensibles degenerent rapidement apres une phase d'hyperexcitabilite, tandis que la plupart des interneurones gabaergiques et les cellules pyramidales de la region ca3 resistent a l'ischemie. Ce travail de these avait donc pour but d'etudier : 1) les effets a court terme de l'anoxie sur la transmission synaptique excitatrice et inhibitrice des interneurones resistants de la region ca1 ; 2) les effets a long terme d'un episode ischemique sur les cellules pyramidales de la region resistante de ca3 ; 3) un courant cationique aspecifique (courant can) susceptible d'etre implique dans l'excitabilite cellulaire et dans differentes pathologies dont l'ischemie cerebrale. Les principaux resultats obtenus demontrent : 1) a court terme : que la depression de l'inhibition gabaergique rapidement induite par l'ischemie-anoxie est principalement due a une deconnexion fonctionnelle precoce des interneurones de leurs afferences excitatrices, via une action presynaptique de l'adenosine sur les terminaisons glutamatergiques. Cette deconnexion pourrait contribuer a leur resistance a l'ischemie ; 2) a long terme : que les cellules pyramidales de ca3 resistantes a l'ischemie, presentent des proprietes electrophysiologiques intrinseques modifiees dans le sens d'une plus grande excitabilite, et susceptible d'etre impliquees dans les nombreuses pathologies post-ischemiques impliquant l'hippocampe (epilepsie, problemes de memoire et d'apprentissage, amnesie, demence). 3) la presence dans les cellules pyramidales de ca1 d'un courant can excitateur active synaptiquement dans des conditions de forte liberation de glutamate, via les recepteurs metabotropiques et une augmentation du calcium intracellulaire. Les conditions de son activation etant presente lors de l'ischemie, ce courant can, associe au deficit de l'inhibition, pourrait participer a l'hyperexcitabilite post-ischemique des cellules pyramidales de ca1.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 p.
  • Annexes : 700 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 446
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.