Role de la turbulence dans les interactions entre le zooplancton et ses proies (phytoplancton et microzooplancton). Modelisation des processus, parametrisation, experiences au laboratoire

par PHILIPPE CAPARROY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Carlotti.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'effet de la turbulence a petite echelle sur le taux de rencontre d'un copepodes avec ses proies a ete integre a un modele mathematique de bilan energetique individuel. Le modele, applique au copepode acartia tonsa, permet de relier de maniere coherente le determinisme des mecanismes de la predation influences par la turbulence aux principaux processus physiologiques. Des hypotheses nouvelles sur les interactions entre l'hydrodynamisme a petite echelle et la physiologie du zooplancton sont degagees des resultats des simulations. Les avantages metaboliques de differentes strategies de predation, ainsi que les consequences de modifications du comportement natatoire induites par la turbulence sont egalement discutees. L'etude experimentale de l'activite alimentaire de deux especes de copepodes calanoides : centropages typicus et temora stylifera, a ete realisee en conditions de turbulence controlees et mesurees a l'aide d'un velocimetre laser doppler. Des intensites elevees du taux de dissipation de l'energie cinetique entrainent une augmentation importante des taux d'ingestion d'une proie microzooplanctonique : le cilie oligotriche strombidium sulcatum. A l'inverse, aucun effet n'est observe sur l'ingestion d'une proie microphytoplanctonique : l'haptophycee hymenomonas elongata. L'etude cinematographique du comportement natatoire de centropages typicus a ete utilisee afin d'en discuter les mecanismes. L'identification de la sequence comportementale associee a la predation sur le cilie s. Sulcatum, suggere que l'effet de la turbulence depend des caracteristiques de la phase de recherche des proies (vitesse de nage et mode de perception sensorielle utilise par la predateur). Les resultats de cette these obtenus par differentes methodes sont discutes en mettant l'accent sur les consequences possibles in situ des effets de la turbulence sur les processus de rencontre et sur la physiologie des copepodes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 345 p.
  • Annexes : 315 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 435
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.