Caracterisation genetique et biochimique de nouvelles beta-lactamases a spectre etendu chez pseudomonas aeruginosa

par ANNE-TYPHAINE BOUTHORS PINSOLLE DU BOURG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Vincent Jarlier.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La production de -lactamases a spectre etendu (lse) represente le mecanisme le plus frequemment implique dans la resistance des enterobacteries aux cephalosporines de troisieme generation. Jusqu'en 1993, les lse appartenaient toutes aux familles tem et shv car elles derivaient des penicillinases tem-1, tem-2 et shv-1 par mutations ponctuelles. Depuis, de nouvelles lse n'etant pas reliees a ces enzymes apparaissent chez les enterobacteries, mais egalement chez pseudomonas aeruginosa, posant des problemes therapeutiques importants. C'est le cas des deux enzymes etudiees dans cette these : per-1 et oxa-18. L'etude de la -lactamase per-1 avait pour objectif de caracteriser les relations structure-activite de cette enzyme dont la sequence ne presente que 26% d'identite avec celles des lse de type tem. Deux approches ont ete developpees : la modelisation moleculaire et la mutagenese dirigee, et la cristallographie. La modelisation moleculaire et la mutagenese dirigee ont permis de montrer que l'activite de per-1 vis-a-vis des cephalosporines de troisieme generation ne semble pas resulter de la presence d'un nombre limite de residus specifiques mais plutot de la structure d'ensemble du site actif, contrairement a ceux qui a ete decrit pour les lse de type tem. Afin de confirmer cette hypothese, nous avons aussi entrepris la purification et la cristallisation de per-1 en vue de determiner sa structure cristallographique, qui est en cours d'achevement. Nous avons egalement evalue la potentialite de per-1 a evoluer vers la resistance aux inhibiteurs de -lactamases par mutagenese dirigee. Nous avons montre que si per-1 devait evoluer vers une telle resistance, ce serait probablement par des mutations ponctuelles differentes de celles decrites pour les enzymes de type tem. Nous avons aussi recherche le gene bla p e r - 1, initialement decrit en france, dans differentes souches d'enterobacteries et de p. Aeruginosa d'origine hospitaliere qui presentaient un phenotype lse, mais nous ne l'avons retrouve dans aucune des souches testees. Enfin, nous avons collabore a la caracterisation d'une autre lse de p. Aeruginosa : oxa-18, enzyme non reliee a oxa-2 ou a oxa-10, hydrolysant efficacement la ceftazidime mais faiblement l'oxacilline, et dont l'activite est fortement inhibee par l'acide clavulanique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 290 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.