Contribution a l'analyse moleculaire du role du recepteur pour le virus d'epstein-barr et pour le c3d (cr2, cd21) : identification des voies intracellulaires de signalisation regulees par le cr2 dans les lymphocytes b humains

par SYLVIE BOUILLIE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul R. Cohen.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cr2, recepteur pour le c3d et le virus d'epstein-barr, est implique dans la regulation de la proliferation et de la transformation des lymphocytes b humains. Nous avons precedemment demontre que le c3d humain et le pep16 induisent dans les lymphocytes b humains la phosphorylation d'une proteine intracellulaire d'un poids moleculaire apparent de 105 kda. En etudiant l'effet de ses autres ligands (la proteine de l'enveloppe virale, gp350 ou l'anticorps monoclonal anti-cr2, okb-7) et le role du complexe cr2/cd19/tapa-1 dans la regulation de la phosphorylation de pp105, nous montrons que la phosphorylation de pp105 est induite uniquement par les ligands du cr2 qui controlent positivement la proliferation des lymphocytes b. De plus, la phosphorylation de pp105 induite lors de l'activation du cr2 est regulee selon deux voies distinctes : la premiere necessite la presence de cd19 non active, la seconde est independante de cd19. Les deux voies sont independantes de tapa-1. En utilisant un peptide synthetique dont la sequence est issue du domaine intracellulaire du cr2, nous avons mis en evidence que le domaine intracellulaire du cr2 est implique dans la regulation de la proliferation des lymphocytes b induite par l'ebv et par le c3d. Par ailleurs, nous avons montre que l'activation du cr2 regule l'activite catalytique de la pi 3-kinase ainsi que l'association de la sous-unite regulatrice de la pi 3-kinase, p85, avec un proteine phosphorylee sur tyrosine d'une masse moleculaire apparente de 95 kda, p95. L'utilisation de proteines de fusion nous a permis de montrer que p95 interagit directement avec le domaine sh2 de p85 pi 3-kinase. La cinetique de la phosphorylation de p95 est parallele a la cinetique d'activation de la pi 3-kinase. En depit d'une masse moleculaire apparente identique, p95 n'est pas l'antigene cd19 ou le proto-oncogene vav. L'ensemble de ces resultats demontre que la signalisation intracellulaire regulee par le cr2 est differente de celle du cd19.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 p.
  • Annexes : 400 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.