Etude de la regulation de cdc2/cycline b a la transition prophase/metaphase de l'ovocyte d'etoile de mer. Caracterisation des effets de la roscovitine, un nouvel inhibiteur chimique de cdk

par Annie Borgne

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Laurent Meijer.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La transition prophase/metaphase du cycle cellulaire est regulee par cdc2/cycline b (ou mpf, m-phase promoting factor). En prophase, la kinase se trouve sous la forme d'un complexe inactif, cdc2 etant phosphorylee sur thr-14 et tyr-15 (forme t p-y p) et la cycline b etant non phosphorylee. L'activation de la kinase se deroule en deux etapes concomitantes : 1) dephosphorylation de cdc2 par la phosphatase cdc25, qui active la kinase (forme t-y), 2) phosphorylation de la cycline b, qui permet la translocation du complexe dans le noyau ou se trouvent ses substrats. En utilisant l'ovocyte d'etoile de mer comme modele cellulaire, nous avons montre que la dephosphorylation de cdc2 in vivo et in vitro se deroule en deux etapes, la dephosphorylation de la thr-14 precedant celle de la tyr-15. La forme transitoire de cdc2 (t-y p) est partiellement active. Ces resultats laissent supposer que la forme t-y p peut etre impliquee dans l'amplification auto-catalytique du complexe. Nous avons egalement etudie la regulation de la phosphorylation de la cycline b. Nous avons mis au point une methode de detection de l'activite cycline b kinase in vitro. Nos resultats montrent que : 1) la phosphorylation de la cycline b n'est pas requise pour l'activite kinase du complexe, 2) cdc2 est responsable de la phosphorylation (shift) de la cycline b en metaphase, 3) la phosphorylation de la cycline b est une reaction intra-mpf. Enfin, nous avons caracterise les effets biochimiques et cellulaires de la roscovitine, un nouvel inhibiteur chimique de cdk. Ce derive de purine inhibe specifiquement cdc2, cdk2 et cdk5 et possede un pouvoir inhibiteur 10 fois superieur a l'olomoucine. La roscovitine empeche la replication de l'adn dans les extraits d'ufs de xenope et provoque l'arret du cycle en g 2/m dans les ovocytes, embryons et lignees de cellules de mammiferes testees. La cible physiologique en prophase de l'inhibiteur est probablement le complexe cdc2/cycline b.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 p.
  • Annexes : 311 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-310719980001
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.