Etude des modifications de la topographie de la reponse p3 recueillie sur le scalp chez des patients atteints de maladie d'alzheimer

par FARID BELHADJ

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Christian Derouesné.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Maurer (1989) a suggere que la localisation anterieure de la reponse p3 pouvait etre specifique de la dta. Mais la p3 peut aussi avoir son maximum sur les regions frontales chez des sujets ages normaux (pfefferbaum et al. , 1984 and friedman et al. , 1989) ou deprimes (de brionne, 1991). La question se posait alors de la signification de ces variations topographiques de la p3 chez des patients dta. La p3 a ete enregistree chez 38 patients ambulatoires, dta probable selon les criteres nincds-adrda au cours d'un protocole de stimulation auditive dichotique (son cible 1500hz et son non cible 1000 hz, n = 200, occurrence 0,10/0,90). Les sujets repondaient au son cible sur l'oreille droite par une reponse motrice permettant de mesurer le temps de reaction, les % d'erreurs et d'omissions. Les performances neuropsychologiques, les aspects spect (123 imp) et eeg-quantifie ont ete compares entre : un groupe de patients avec p3 maximum sur les regions anterieures (n = 9, age moyen = 72,87,2, mms = 21,55,8), un groupe avec p3 maximum en parietale (n = 16, age moyen = 71,77,4, mms = 22,44,4) et un groupe avec p3 mixte (n = 13, age moyen = 71,66,4, mms = 21,43,3). L'etude a montre que les patients dta avec p3 anterieure et ceux avec p3 posterieure ne se differencient donc en rien sur le plan clinique ou neuropsychologique pour definir la signification de cette p3 anterieure on a realiser deux autres etudes : l'etude b qui evalue les effets de l'habituation, elle nous a permis de montrer que la p3 anterieure ne se comporte pas comme la p3a ; et l'etude c qui evalue les effets de la probabilite d'occurrence du stimuli cible sur les parametres de p3, elle nous montre que la p3 anterieure reagit comme la p3a seulement pour l'amplitude qui diminue mais pas pour la latence, le meme phenomene est egalement observe dans le groupe avec p3 posterieure. Par contre, les sujets avec p3 anterieure se distinguent des sujets avec p3 posterieure par la survenue plus frequente d'une onde p3 en reponse aux stimulations cibles non attendues, pour une occurrence de 0,10. La signification de cette p3 anterieure chez les sujets dements est discutee en fonction de ce qui a ete rapporte dans la litterature concernant les reponses endogenes a localisation anterieure : diminution de l'onde negative frontale, p3a, novel p3. La localisation anterieure de la reponse p3 refleterait une modification de l'etat cognitif des sujets lors de la realisation de la tache. Les sujets auraient tendance a interpreter chaque cible comme une stimulation nouvelle, ou inattendue, et privilegieraient les modes automatiques dans les processus de traitement de l'information. La question se pose de la valeur predictive de ces modifications de strategie cognitive dans le diagnostic precoce des etats dementiels du sujet age.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 344 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.