Modelisation tridimensionnelle de configurations magnetiques a l'equilibre appliquees aux observations d'eruptions et de protuberances solaires

par GUILLAUME AULANIER

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de BRIGITTE SCHMIEDER.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail effectue dans cette these a premierement consiste au developpement et a l'utilisation de methodes permettant la modelisation de configurations magnetiques a l'equilibre, en trois dimensions. Ces modeles ont ete contraints par l'utilisation d'hypotheses physiques applicables a l'atmosphere solaire, dans le cadre de la magnetohydrodynamique (mhd). La comparaison des configurations ainsi modelisees aux observations multi-longueur d'onde de differents phenomenes de l'atmosphere solaire, obtenues lors de campagnes d'observations coordonnees entre des instruments au sol (vtt, kitt peak, meudon) et spatiaux (yohkoh, soho), a ete effectuee. Cela a non seulement conduit a contraindre et a valider les modeles utilises, mais aussi a comprendre des observations complexes et a les inclure dans le cadre d'une meme theorie. Le premier cas etudie a ete celui de configurations magnetiques ayant des topologies tridimensionnelles complexes, conduisant a des phenomenes eruptifs. Les lieux possibles de reconnexion des lignes de champ ont ete recherches dans les champs magnetiques calcules a partir des champs photospheriques observes, en utilisant la methode des quasi-separatrices (qsls). Les resultats ont permis d'interpreter divers elements observationnels de deux eruptions observees, tels que le flux emergeant, les boucles post-eruptives et les rubans chromospheriques. La mise en evidence de lignes de champ tangentes a la photosphere, dont le lieu des points tangents forme un ligne courbe appelee le bald patch (bp), a permis de prouver le role controverse de telles configurations dans une eruption de petite taille. Un modele magnetique tridimensionnel a ete developpe, satisfaisant un grand nombre de contraintes observationnelles, pour la description du champ magnetique dans les protuberances/filaments, ainsi que dans leur environnement. Ce modele a mis en evidence la presence de lignes de champ ayant des creux magnetiques pouvant maintenir le plasma dense a l'equilibre dans le corps de ces objets extremement stables, mais aussi dans leurs pieds sous-jacents et lateraux. La distribution continue de creux magnetiques jusqu'a la photosphere a la encore revele la presence de bps dans les pieds des protuberances/filaments. Un scenario de chauffage du plasma par dissipation ohmique dans les lignes de champ ayant des bps a ete propose. La mise en commun des elements theoriques et observationnels deduits de ces deux etudes a finalement permis la modelisation de l'evolution du cisaillement magnetique d'une region active observee, ainsi que l'interpretation de l'eruption partielle de son filament sous la forme d'une ejection de masse coronale (cme).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Annexes : 233 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) AUL
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.