Etude des effecteurs de l'entree de salmonella enterica subsp. Enterica serotype typhi dans les cellules epitheliales en culture

par NATHALIE ARRICAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MICHEL Y. POPOFF.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Salmonella typhi est l'agent de la fievre typhoide humaine. L'entree des bacteries dans les cellules epitheliales peut etre modelisee in vitro en utilisant des cellules epitheliales en culture. La determination de la sequence nucleotidique d'un fragment d'adn de 20 kb implique dans l'entree de s. Typhi dans les cellules en culture a permis de caracteriser 10 genes : sipebcdaf, stpa, ctpa, iaga et iagb. Les proteines sip de s. Typhi presentent des similitudes avec les proteines ipa de shigella. La mutagenese des genes sip a montre que sipb et sipc etaient necessaires a l'entree. La proteine sipb, en presence de sa proteine chaperon sipe, peut remplacer la proteine ipab chez shigella. La proteine stpa presente des similitudes avec la cytotoxine yope et la tyrosine phosphatase yoph de yersinia. La proteine ctpa est probablement la proteine chaperon de stpa. Les mutants stpa et ctpa de s. Typhi conservent un phenotype sauvage pour l'entree. Le regulateur transcriptionnel iaga controle positivement l'expression des genes codant pour les composants et les cibles de l'appareil de secretion de type iii. S. Typhi possede un polysaccharide capsulaire, l'antigene vi. La transcription des genes de biosynthese de cet antigene et la transcription du gene iaga sont inversement controlees par le systeme rcsb/rcsc en fonction de l'osmolarite. A forte osmolarite, l'antigene vi n'est pas produit, le gene iaga est transcrit et son produit va alors activer la transcription des genes d'invasion. Il en resulte la production des composants de l'appareil de secretion et des proteines sip, qui sont secretees dans le milieu de culture. A moyenne osmolarite, l'antigene vi est synthetise et le gene iaga est faiblement transcrit. La presence de l'antigene vi bloque alors la secretion des sip. A faible osmolarite, l'antigene vi est pleinement synthetise et le gene iaga n'est plus transcrit. En accord avec ces resultats, la capacite invasive de s. Typhi augmente avec l'osmolarite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 293 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.