Caracterisation d'un nouveau gene codant pour une proteine a doigts de zinc, pw1, et etude de son role comme mediateur de l'activite pro-inflammatoire de tnf

par Frédéric Relaix

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARGARET BOCKINGHAM.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons identifie un nouveau gene codant pour une proteine a doigts de zinc, pw1. La structure genomique de pw1 presente des caracteristiques particulieres : le gene est depourvu d'introns et la phase codante contient plusieurs sequences repetees. Chez la souris, pw1 est exprime a faible niveau de facon ubiquitaire bien que certaines regions telles que le cns ou les muscles squelettiques presentent un marquage fort. Tumor necrosis factor (tnf) est une cytokine pleiotropique pro-inflammatoire et pro-apoptotique. Traf2 est une proteine a ring finger responsable de la signalisation depuis le recepteur de tnf conduisant a l'activation des proteines de type nf-kb (nuclear factor kappa b). Nous avons montre que pw1 interagit directement avec traf2. Cette interaction est necessaire a l'activation de nf-kb par tnf. En effet, pw1 peut activer nf-kb, alors qu'un dominant negatif bloque l'activation de nf-kb par tnf ou traf2. Pw1 interagit egalement avec les proteines de mammifere homologues au produit du gene de drosophile sina (siah1 et siah2). Ces proteines jouent un role dans la degradation par la voie de l'ubiquitine par l'intermediaire de l'association avec l'enzyme de conjugaison de l'ubiquitine ubcd1/ubc9. Nous avons mis en evidence un role complexe des proteines siah dans l'activation de nf-kb par tnf. Alors que siah1 active nf-kb synergistiquement avec traf2 ou tnf, siah2 possede un role inverse et bloque cette activation par tnf, traf ou pw1, probablement par degradation directe de pw1. La troncation du domaine ring finger de siah2 bloque l'interaction avec ubc9 et produit un dominant negatif qui stabilise pw1. D'autre part, ubc9 est directement responsable de l'ubiquitination de ikb. Nos resultats indiquent donc que siah1 et siah2 sont de nouveaux modulateurs de la reponse inflammatoire, et que les cascades nik-ikk et pw1-siah1-ubc9 sont independantes mais agissent en synergie pour activer nf-kb en deux etapes : phosphorylation, puis degradation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 p.
  • Annexes : 667 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 305
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.