Protection d'oligodesoxynucleotides par la boucle d (gcgaagc) : du niveau structural au niveau cellulaire

par Matthieu Réfregiers

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Laigle.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La sequence gcgaagc peut former une boucle extraordinairement stable a l'extremite 3 d'une sequence oligodesoxyribonucleotidique. Nous avons montre que lorsqu'un fluorophore est greffe a l'extremite 3 de la boucle, celle-ci peut toujours se former et conserver une structure identique. En revanche, la boucle s'ouvre en face d'une sequence complementaire meme avec un mesappariement lorsque la partie tige est appariee en 5. Ces proprietes demontrent encore une fois que la boucle pourra etre utilisee ulterieurement comme protection dans le cadre des strategies anti-gene et antisens. Nous avons ensuite mis au point un systeme d'etude par microspectrofret permettant de suivre en meme temps la stabilite et la localisation d'un oligonucleotide. Ce systeme d'etude permet de connaitre au cours du temps le pourcentage d'oligonucleotide intact, et donc potentiellement actif. Nous avons montre que la boucle protege l'oligonucleotide de la degradation par les 3 exonucleases et par le serum, augmentant sa duree de vie d'un facteur 3 a 6. L'utilisation de boucles extraordinairement stables peut donc etre envisagee comme nouveau type de protection sans modification de la reactivite des oligonucleotides. Dans un deuxieme temps, nous avons mis en evidence deux voies de penetration pour un oligonucleotide de courte taille dans les cellules k562. Le premier mode de penetration est rapide, reversible et semble aboutir dans un compartiment neutre que l'on peut supposer etre le cytoplasme. Le deuxieme mode de penetration est plus lent ; l'oligonucleotide se retrouve dans des compartiments acides.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Annexes : 128 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.