Modelisation de la catalyse de polyesterification en masse par les composes a liaisons metal-oxygene : cinetiques, mecanismes et nouveaux catalyseurs polynucleaires

par BRUNO PAUL

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Alain Fradet.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les alcoxydes metalliques sont connus depuis longtemps comme des catalyseurs d'esterification et de polyesterification, et utilises dans la catalyse de la synthese industrielle des pebax, a laquelle nous nous sommes plus particulierement interesses. Nous sommes en mesure de proposer pour la premiere fois un cycle catalytique pour l'esterification en presence d'alcoxydes du zirconium i v. L'etape cle est celle d'un pre-equilibre entre les fonctions acide carboxylique et les composes du zirconium i v. Nous avons verifie que ce modele reactionnel pouvait s'appliquer a d'autres metaux, et avons construit une echelle d'activite catalytique en esterification pour 27 elements de la classification periodique. Nous avons montre que le vieillissement des alcoxydes metalliques etait accompagne de formation d'agregats. Ces oxoalcoxydes de titane i v, composes polynucleaires neutres, ne sont pas detruits dans nos conditions operatoires et leur activite peut etre directement reliee a leur rapport surface sur volume. Pour les complexes polynucleaires cationiques (type acetate de zirconyle), le modele a pre-equilibre presente une qualite d'ajustement superieure a celles de tous les autres mecanismes testes. Pour les iso- et heteropolyacides (complexes polynucleaires anioniques), encore tres peu etudies en esterification, un modele cinetique reste a trouver, mais qualitativement les activites en catalyse d'esterification de la plupart des complexes polynucleaires ioniques sont parmi les plus elevees connues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 p.
  • Annexes : 212 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.