Mise en evidence et caracterisation moleculaire et biologique des proteines de la famille de la stathmine

par SYLVIE OZON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de André Sobel.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stathmine est une phosphoproteine cytoplasmique ubiquitaire de 19kda, relais integrant diverses voies de signalisation intracellulaires. Elle possede un domaine nh2-terminal phosphorylable et un domaine cooh-terminal susceptible de se lier a des proteines par des interactions de type coiled-coil. La stathmine interagit avec plusieurs partenaires et en particulier avec la tubuline modulant ainsi la dynamique des microtubules. Deux autres proteines de la famille de la stathmine etaient connues au debut de ce travail de these : la proteine murine scg10, marqueur de la differenciation neuronale, et la proteine de xenope xb3. L'objectif de ce travail etait d'identifier l'ensemble des proteines de la famille chez les mammiferes et de les caracteriser. Nous avons identifie quatre nouvelles proteines : rb3, rb3 et rb3, apparentees a xb3, sont trois variants d'epissage ; sclip est une nouvelle proteine tres proche de scg10. Elles possedent toutes un domaine de type stathmine avec des sites consensus de phosphorylation conserves, ainsi que le domaine de type coiled-coil. Elles possedent egalement un domaine nh 2-terminal additionnel qui comprend deux cysteines substrats potentiels de palmitoylation. Nous avons identifie les proteines correspondantes et montre qu'elles sont probablement phosphorylees in vivo et associees aux membranes. Les proteines apparentees a la stathmine etant specifiques du systeme nerveux, nous avons compare leur expression au cours du developpement du cerveau de rat, lors de la differenciation des cellules pc12 et dans le cerveau de rat adulte. L'ensemble des resultats obtenus suggere une action de chacune de ces proteines a des etapes successives de la differenciation et des fonctions differenciees des cellules du systeme nerveux. En conclusion, nous avons identifie plusieurs proteines apparentees a la stathmine et etablit les bases de leurs caracterisation moleculaire, biochimique et biologique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Annexes : 145 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.