Evenements cellulaires et metaboliques associes a la stimulation de la germination des graines de tomate (lycopersicon esculentum mill. ) par un traitement de pregermination

par NESRIN OZBINGOL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Côme.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les graines de tomate germent a des temperatures comprises entre 8-10\c et 35\c, l'optimum thermique se situant aux environs de 27-28\c. La germination exige plus de 3% d'oxygene et aucune graine ne germe sur des solutions de polyethylene glycol-8000 (peg-8000) de potentiel hydrique inferieur ou egal a 1 mpa. Un traitement de pregermination en presence de peg-8000 a 1 mpa rend les graines capables de mieux germer dans des conditions suboptimales de temperature et d'oxygenation. Les conditions (temperature, tension d'oxygene) a appliquer pour que le traitement soit le plus efficace sont celles qui assurent la meilleure germination des graines non pregermees. Deux relations lineaires entre la vitesse de germination des graines pregermees (exprimee par l'inverse du temps necessaire pour obtenir 50% de germination) et la temperature de pregermination ont ete mises en evidence, l'une de pente positive jusqu'a 25\c et l'autre de pente negative pour les temperatures superieures. L'effet benefique de la pregermination subsiste apres le sechage des graines et se maintient pendant au moins 6 ou 7 mois de conservation au sec. L'effet de la pregermination est optimal lorsque la charge energetique des graines et le rapport atp/adp sont respectivement superieurs a 0,75 et 1,5. Le traitement de pregermination entraine le declenchement du cycle cellulaire. Il existe un lien etroit entre le pourcentage de noyaux en 4c et l'effet benefique de la pregermination. Cependant, les resultats obtenus lorsque le traitement est realise a 35\c ou sur une solution de peg-8000 a 2 mpa suggerent que l'effet stimulateur de la pregermination ne resulte pas uniquement de la duplication de l'adn. La pregermination est aussi caracterisee par une synthese d'arn m et de proteines et par une diminution de la teneur en raffinose et une augmentation de la teneur en saccharose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 p.
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.