Etude du mode d'action d'un regulateur de croissance d'insectes, le fenoxycarbe, chez le ver a soie, bombyx mori

par HERVE MONCONDUIT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Mauchamp.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le fenoxycarbe (fc) est un regulateur de croissance d'insectes (rci) induisant des effets analogues a ceux des hormones juveniles (jhs), et ce, malgre une structure chimique non terpenique. Il est largement utilise en arboriculture et suspecte d'etre a l'origine du syndrome de non filage observe dans les elevages de vers a soie. Cet effet, analogue a celui d'un traitement des vers a soie avec des jhs, est caracterise par l'induction de larves permanentes. Cependant, alors que plusieurs microgrammes de jhs sont necessaires pour induire cet effet, seuls quelques dizaines de picogrammes de fc suffisent. Dans un premier temps, afin de confirmer l'induction d'effets de type jh par le fc, nous avons analyse ses effets sur des parametres physiologiques controles par les jhs chez le ver a soie. Nous avons observe que le fc induit de reels effets jh sur l'ensemble de ces parametres. De plus, ces resultats montrent que les larves permanentes, qu'elles soient induites par le fc ou par les jhs, sont dans cet etat pour une meme raison : l'inhibition prolongee de l'activite secretrice de leurs glandes prothoraciques. Dans un deuxieme temps, il est apparu necessaire de determiner si le fc agissait seul, en remplacant les jhs, ou s'il induisait ses effets en favorisant la presence de jhs dans l'hemolymphe des larves traitees. Pour cela, diverses experiences ont revele que le fc peut induire ses effets en absence des cas, sans modification significative de l'activite jh-esterase, et sans passer par une augmentation des taux de jhs hemolymphatiques. Enfin, les capacites du fc a etre un reel analogue des jhs ont ete testees sur des cultures de cellules d'insecte. L'ensemble de ces resultats nous amene a conclure que le fc induit exactement les memes effets que les jhs jusqu'au niveau cellulaire. Son mode d'action est discute au regard des differences de structure chimique et de dose efficace qui le distinguent des jhs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Annexes : 195 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 243
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.