Proprietes rheophysiques des phases eponge et lamellaire d'un systeme de tensioactifs dilues

par HASNA FATEN MAHJOUB

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Maurice Kléman.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les phases de membranes ont ete depuis longtemps l'objet de nombreuses etudes touchant a leurs proprietes statiques. Dans cette these, nous etudions leur dynamique et plus specifiquement, l'effet d'un cisaillement. Par differentes techniques de mesure (rheologie optique : mesure de birefringence sous ecoulement, rheologie mecanique, diffusion de lumiere et de rayons x sous cisaillement, microscopie) nous montrons que la phase eponge (l 3) du systeme quasiternaire (cpcl, hexanol, eau salee 1% en masse), transite sous cisaillement vers une phase lamellaire (l *) ; le processus de cette transformation comporte plusieurs sequences : les bicouches de l * sont d'abord paralleles au plan de cisaillement ; a la suite d'une instabilite d'orientation, celles-ci se mettent dans le sens de l'ecoulement. Une etude parallele concernant la rheologie de la phase lamellaire l du meme systeme indique des effets pretransitionnels qu'on interprete dans le sens de l'existence de passages dans l *.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 216 p.
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.