Cristallochimie et proprietes magnetiques de composes fluores du molybdene iii et iv

par SAMUEL LLORENTE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean Chassaing.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire presente les etudes structurales et magnetiques menees sur differents composes fluores du molybdene iii et iv. La synthese et la cristallochimie des composes mof n = 3 5 sont tout d'abord exposees. Celles des composes fluores des degres iii et iv du molybdene sont presentees ensuite. On note que le degre iv, stable dans les fluoromolybdates alcalins, l'est deja beaucoup moins dans les composes m'mof 6, d'ou des syntheses difficiles. Les structures des differents composes m 3mo i i if 6, na 2mmo i i if 7, m 2mo i vf 6 et mmo i vf 6 ont ete affinees sur poudre. Les relations entre ces structures et les types structuraux de composes fluores correspondants sont discutees. Une etude theorique du paramagnetisme de l'ion mo 4 + (4d 2), basee sur les courbes de susceptibilite magnetique en fonction de la temperature ($$c m = 0,8 mol. K. Cm 3) et les spectres d'absorption uv-visible experimentaux, a permis de mettre en evidence la forte correlation entre la symetrie ponctuelle du site du cation paramagnetique et les valeurs des moments magnetiques. Une etude similaire pour les composes paramagnetiques du molybdene iii (dont le moment orbital est bloque) est presentee. Le magnetisme cooperatif par superechange entre le molybdene au degre d'oxydation iii ou iv et des cations de la premiere serie de transition (3d n) a ete etudie pour les composes mmof 6 et na 2mmof 7. Les etudes magnetiques presentees ici montrent qu'ils sont tous ferrimagnetiques, avec des frustrations magnetiques pour les weberites na 2mmof 7. Les structures magnetiques de mnmof 6 et cumof 6 ont ete resolues en affinant des diffractogrammes de neutrons enregistres a 1,5 k. L'aimantation du site de mo 4 +, egale a 1,5 b, est relativement elevee en depit de la contribution orbitale. Les moments magnetiques, situes dans le plan (a, b), sont rigoureusement antiparalleles pour le compose du manganese mais pas pour celui du cuivre.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 p.
  • Annexes : 119 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.