Caracterisation de processus reactionnels elementaires a l'aide de la theorie des catastrophes

par XENOPHON KROKIDIS

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Bernard Silvi.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse topologique de la fonction de localisation des electrons (elf) constitue le modele mathematique convenable pour la caracterisation des liaisons chimiques. Cette methode ne repose sur aucune approximation particuliere faite en chimie quantique et en principe elle est applicable a la fonction d'onde exacte si celle-ci est disponible ou a des densites electroniques obtenues experimentalement. L'introduction d'un espace de controle tel que l'ensemble des chemins de reactions permet l'utilisation de la methode pour l'analyse des reactions chimiques. L'etude des bifurcations qui ont lieu au cours d'une reaction sert a la caracterisation des reactions et a leur description qualitative. Cette etude s'effectue a l'aide de la theorie des catastrophe de r. Thom. Les principes de la methode sont exposes et appliques aux cas suivants : rupture de liaison covalente, dative, inversion du nh 3 ; isomerisation du hno, cino ; transfert du proton dans la malonaldehyde et le h 5o + 2 ; transfert de l'electron dans le systeme li + cl 2.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 251 p.
  • Annexes : 236 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.