Apports atmospheriques en azote inorganique dissous en mediterranee n-o : depot sec par les aerosols et effet des precipitations sur le reseau microbien

par CECILE KLEIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-MARIE MARTIN.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude a ete consacree aux apports atmospheriques en azote inorganique dissous (nid) en mediterranee nord-occidentale, et a leur effet potentiel sur la biologie dans les eaux de surface. Nous avons observe les retombees seches en nid (par les aerosols) dans la zone, etablit une typologie des aerosols suivant les sources de materiel particulaire-naturelle oceanique ou terrigene, anthropique- qui predominaient suivant les conditions meteorologiques rencontrees. Dans cette region de la mediterranee, l'atmosphere est nettement influencee par les sources anthropique, en liaison avec des masses d'air provenant d'europe du nord et de l'est, ainsi que de l'italie du nord. Potentiellement, une partie mineure de la nouvelle production (moins de 10%) peut etre assuree par le depot sec de nid, dont on considerera plutot la contribution au sein du depot total - sec plus humide-, soit 10 a 25%. Parmi les sources externes -continentale, atmosphere, advections verticales- on constate qu'en periode oligotrophe -printemps, ete- seule l'atmosphere est efficiente, excepte dans la zone marge du rhone et l'extreme bordure nord du bassin. Nous avons observe ensuite dans des microcosmes le comportement du compartiment microbien suite a un enrichissement de l'eau de mer de surface par 2 a 8% d'eau de pluie. Une augmentation de la chlorophylle a d'un facteur 0,5 a 2,8 a pu etre constatee, ainsi que du stock de flagelles autotrophes, seuls microorganismes a avoir montre une reaction au traitement. Ce resultat est assez inattendu compte-tenu de la competition efficace des bacteries heteretrophes avec le phytoplancton pour les sels nutritifs en conditions oligotrophes. Ce point suggere que la production nouvelle peut aussi signifier des flux de matiere bases sur des producteurs primaires de petite taille (<10 m), ce qui est nouveau par rapport au concept classique de nouvelle production basee sur les producteurs primaires de grande taille (par ex. Les diatomees).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 p.
  • Annexes : 197 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.