La maturation in vitro de l'ovocyte bovin : particuarites de l'ovocyte de veau prepubere

par HADJ KHATIR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pascal Mermillod.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les ovocytes preleves sur des ovaires de veaux prepuberes sont capables d'accomplir la meiose, d'etre fecondes et de se cliver avec les memes taux que les ovocytes provenant d'animaux adultes. Toutefois, leur potentialite de developpement jusqu'au stade blastocyste est reduite. Cette capacite est liee aux evenements morphologiques et moleculaires encore mal connus qui accompagnent la maturation de l'ovocyte. L'ovocyte de veau represente donc un bon modele pour l'etude de ces evenements appeles maturation cytoplasmique. Nous avons compare par sds-page (apres marquage a la 3 5s-methionine) les profils de proteines constitutives et neosynthetisees des ovocytes de veaux et de vaches pendant la maturation in vitro (miv). Nous n'avons pas observe de differences majeures dans les profils de proteines constitutives et neosynthetisees entre les ovocytes de veaux et de vaches en cours de miv. Cependant, une analyse comparative du ff d'ovaires de veau et de vache nous a permis de constater des differences quantitatives dans le contenu proteique et dans la composition entre ces deux fluides (moins de lh et d'stradiol dans le ff de veau). Alors qu'il n'y a pas de difference d'activite entre ces ff lors de la miv. Par contre, ni le ff de veau ni le ff de vache ne sont capables de stimuler la competence au developpement des ovocytes de veau. Le recepteur du facteur de croissance epidermique (r-egf) a ete visualise par immunofluoresence sur des complexes ovocytes-cumulus de veaux et ce recepteur semble fonctionnel in vitro. Cependant, l'effet positif du serum bovin ftal observe chez la vache n'a pu etre montre chez le veau. La comparaison de la cinetique de la maturation nuclaire nous a permis de constater qu'apres 20h de culture in vitro il y avait plus d'ovocytes de veau qui restent en metaphase i (29%) par rapport a ceux de vache (11%) et cette difference n'est plus significative apres 24h de culture. La qualite des embryons issus des ovocytes de veau et de vache a ete analysee en terme 1) de nombre de cellules embryonnaires et la distribution de ces cellules entre le trophectoderme (te) et la masse cellulaire interne (mci), et 2) de la viabiltie des embryons apres transfert embryonnaire. Nous n'avons pas observe des differences dans le nombre total de cellules ni dans la repartition de ces cellules entre le te et la mci. En revanche, la viabilite en terme de taux de gestation apres transfert semble etre affectee par l'age de l'animal. En conclusion, les differences dans la competence au developpement entre les ovocytes de veaux et de vaches et leur viabilite apres transfert semble etre liee directement a la qualite de la maturation cytoplasmique des ovocytes. Il est egalement probable que l'environnement folliculaire dans lequel l'ovocyte se developpe joue un role important dans l'acquisition de la competence au developpement par l'ovocyte avant sa maturation au cours de la croissance terminale du follicule.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Annexes : 298 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.