Contribution a l'etude de la regulation du cycle pilaire : roles des cellules souches et du facteur de croissance des fibroblastes fgf-5

par CECILE KEDZIA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de YANN BARRANDON.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cycle pilaire est un processus complexe defini par une succession de trois phases : une phase de croissance du poil (phase anagene), une phase de regression du follicule pileux (phase catagene) et une phase de repos (phase telogene). Lorsqu'il cycle, le follicule pileux subit de profondes modifications morphologiques, et est soumis, entre autres, a l'action de facteurs locaux cellulaires et moleculaires. Nous avons examine l'influence du cycle pilaire sur la distribution des keratinocytes clonogeniques (keratinocyte-colony forming cells ou k-cfcs) dans le follicule de vibrisse de rat. Lors de la phase anagene, la majorite des k-cfcs a ete isolee de la partie superieure du follicule, une region ou tres peu de cellules se multiplient. A l'inverse, quelques cellules clonogeniques ont ete isolees de la partie bulbaire, qui est le siege d'une intense proliferation cellulaire. A la fin de la phase anagene et durant toute la phase catagene, le nombre de k-cfcs augmente de facon tres significative dans la partie inferieure du follicule, ou des cellules en division persistent. Nos resultats confirment l'existence de deux populations cellulaires proliferatives, qui different par leur capacite a initier une colonie. Ils demontrent egalement que l'arret de la croissance pilaire, dans le follicule de vibrisse, ne resulte pas d'une absence de cellules proliferatives dans le bulbe. De nombreux facteurs moleculaires sont impliques dans la regulation du cycle pilaire, mais leur role exact reste mal defini. L'inactivation, chez la souris, du gene codant le fgf-5 (facteur de croissance des fibroblastes-5) est responsable du phenotype angora, qui est caracterise par une augmentation de la longueur des poils et par un allongement de la phase anagene. Le fgf-5 a ete decrit comme un facteur inhibant l'elongation pilaire et induisant la phase catagene. Neanmoins, les follicules deficients en fgf-5 initient une phase catagene par un mecanisme inconnu. Nous avons examine l'influence du fgf-5 sur le cycle pilaire chez une lignee de souris, dont le gene fgf5 a ete inactive par l'insertion en phase du gene lacz d'e. Coli. Dans les follicules de vibrisse des souris heterozygotes, le transgene fgf5 l a c z est exprime dans des cellules de la gaine epitheliale externe localisees, juste au-dessus du bulbe. Son expression cesse une semaine avant le debut de la phase catagene. Les souris homozygotes deficientes en fgf-5 ont des poils plus longs et plus fins. Etonnamment, les poils des souris heterozygotes et homozygotes ont un diametre maximal identique, lorsque la phase catagene est declenchee. Nos resultats demontrent que le fgf-5 affecte la croissance radiale du poil et, en consequence son elongation. Ils demontrent egalement l'existence d'une etroite relation entre le diametre du poil et le declenchement de la phase catagene. D'autre part, nous suggerons que la region suprabulbaire joue un role determinant dans la regulation du cycle pilaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Annexes : 214 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.