Dynamique collisionnelle des gaz d'alcalins lourds : du refroidissement evaporatif a la condensation de bose-einstein

par David Guéry-Odelin

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean Dalibard.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude du regime de degenerescence quantique pour des gaz dilues d'alcalins a ete rendue possible grace a l'utilisation du refroidissement evaporatif dans les pieges magnetiques. Cette technique repose sur les collisions elastiques entre atomes froids. Pour etendre cette methode au cas des atomes de cesium 133, nous avons etudie la section efficace de collision elastique de ces atomes. Nous avons mis en evidence une forte variation de cette derniere avec la temperature, traduisant l'existence d'une resonance a energie nulle. Nous avons ensuite montre la limitation du gain dans l'espace des phases, due aux collisions inelastiques qui prennent place au sein du gaz. Pour les deux etats a priori bien adaptes a une experience de condensation, l'etat doublement polarise (f = m = 4) et l'etat hyperfin inferieur (f = m = 3), nous avons mesure des taux de collisions inelastiques exceptionnellement eleves en comparaison de ceux des autres alcalins. Dans les deux cas, la dependance en temperature de ces taux a ete systematiquement etudiee. Pour l'etat hyperfin inferieur, un emballement du refroidissement evaporatif a neanmoins permis de gagner plus de cinq ordres de grandeur dans l'espace des phases, mais les collisions inelastiques ne nous ont pas permis d'atteindre le seuil de la condensation de bose-einstein. Pour cet etat, une forte dependance en champ magnetique du taux inelastique a de plus ete observee. L'experience a ensuite ete adaptee aux atomes de rubidium 87, et a conduit a l'observation de la condensation de bose-einstein. La caracterisation du condensat et sa duree de vie sont detaillees dans la these.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : 115 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.