Le processus diagnostique des troubles psychotiques : approche standardisee et approche clinique

par PATRICIA GONZAGA AMORIM

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Yves Lecrubier.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ces travaux sont centres d'une part sur le developpement d'un entretien diagnostique structure (eds) - le mini international neuropsychiatric interview (mini) - et d'autre part sur l'etude des limites et des possibilites d'amelioration des methodes diagnostiques et des criteres du dsm-iii-r/ iv pour les troubles psychotiques (tp). Nous avons realise deux protocoles - l'un comparant le mini core (dsm-iii-r) au cidi chez 306 sujets et l'autre comparant le mini plus (dsm-iv) au cidi et ces deux eds aux diagnostics des medecins traitants chez 104 patients psychiatriques - visant a examiner la concordance et les sources de discordance pour les tp et de l'humeur (th). La demarche du best estimate diagnosis - bed (base sur l'ensemble des donnees disponibles) a ete utilisee pour approfondir l'etude des cas discordants entre eds et cliniciens. Des resultats quantitatifs et qualitatifs sont presentes. Par rapport au cidi, les versions core et plus du mini presentaient une bonne validite pour les tp et th. Le mini s'avere un eds court (15-30 minutes), fiable et adapte au depistage des tp en recherche et en clinique. Les discordances entre les eds se situaient au niveau de l'evaluation de la chronologie des troubles (tp et th) et des algorithmes (tp). Par rapport aux cliniciens, le mini plus et le cidi identifiaient moins de tp et plus de th. Les faux negatifs de tp etait dus a des biais de l'information fournie par les patients. Pour les th, les sources de discordance etaient heterogenes : les cliniciens sous-exploraient les symptomes et utilisaient une demarche hierarchique, a la difference des eds. Ceux-ci classaient a tort des schizophrenes comme presentant un th. Les difficultes pour etablir le bed pour les cas discordants entre eds et cliniciens etaient liees a la complexite des cas recrutes, a l'insuffisance des donnees disponibles et aux problemes d'application des criteres du dsm-iv separant les th des tp ou des troubles de la personnalite. Les modifications proposees et testees pour les deux eds ameliorent leur sensibilite pour les tp. L'utilisation complementaire d'eds devrait reduire les erreurs diagnostiques des cliniciens dus a l'exploration incomplete de la symptomatologie. La prise en compte d'informations longitudinales provenant de multiples sources ameliore la validite de l'evaluation diagnostique des tp et th.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 p.
  • Annexes : 163 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1998 141
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.