Etude de la corrosion generalisee des alliages 600, 690 et 800 en milieu primaire. Contribution a la comprehension des mecanismes

par STEPHANE GARDEY

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Daniel Lincot.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous etudions le comportement en corrosion generalisee des tubes de generateur de vapeur des reacteurs a eau pressurisee. Notre analyse porte sur les alliages de nickel 600 et 690 ainsi que sur l'alliage 800 a base de fer, tous ces materiaux etant exposes dans les conditions de temperature et de chimie du milieu primaire. La premiere partie de ce travail est consacree a une etude bibliographique de la corrosion generalisee de ce type d'alliages a haute temperature en milieu aqueux. Le chapitre suivant decrit les differentes caracteristiques des materiaux etudies. On determine ensuite lors d'essais en autoclave a recirculation l'influence de ces caracteristiques sur les cinetiques de corrosion et de relachement en milieu primaire. Pour interpreter les variations de comportement observees, des analyses structurales et chimiques sont realisees sur les oxydes formes au cours des essais de corrosion. Ces differents essais mettent en avant l'influence considerable des caracteristiques de l'etat de surface. Ils confirment le role accelerateur de l'ecrouissage. Ils mettent egalement en evidence le role specifique de l'electropolissage lie a la formation initiale d'un film de surface riche en chrome. Ce film oriente a haute temperature la croissance d'un oxyde qui presente moins de defauts structuraux que sur les autres etats de surface et qui bloque ainsi plus efficacement le transfert des ions impliques dans le processus de corrosion. Les methodes electrochimiques et photoelectrochimiques montrent que le transfert electronique dans l'oxyde ne peut constituer une etape limitante de la corrosion. Dans la discussion generale, un mecanisme de corrosion et de relachement est propose, permettant d'interpreter l'ensemble des resultats obtenus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 234 p.
  • Annexes : 116 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.