Etude des distributions electroniques dans les alliages quasicristallins

par VINCENT FOURNEE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ESTHER BELIN FERRE.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les quasicristaux sont des alliages presentant un ordre d'orientation a longue distance et pas de periodicite de translation. Ni cristallins, ni amorphes, ils representent une nouvelle structure de la matiere. Leurs proprietes electroniques sont inhabituelles pour des alliages constitues de bons metaux. Par exemple, leur resistivite est elevee et, a l'inverse d'un systeme metallique, augmente lorsque le nombre de defauts ou la temperature diminue. Les spectroscopies d'emission et d'absorption x sont utilisees pour l'etude des bandes de valence et de conduction. Le niveau de fermi est determine grace a la mesure de l'energie de liaison des niveaux de cur impliques dans les differentes transitions x par spectroscopie de photoelectrons. La structure electronique d'alliages intermetalliques appartenants aux systemes al-pd-mn, al-cu-fe, al-ni-co et almg est analysee. L'etude compare les distributions electroniques dans les quasicristaux a celles d'approximants periodiques ou de cristaux de structure plus simple mais de composition nominale proche. Les resultats experimentaux sont confrontes le plus souvent possible a des calculs de densite d'etats electroniques. On observe une intensite reduite des distributions electroniques de l'aluminium au niveau de fermi ainsi qu'une forte hybridation avec les etats des metaux de transition. L'influence de l'isotropie de la zone de brillouin sur l'ouverture du pseudogap est discutee. L'hybridation entre les etats de l'aluminium et les etats des metaux de transition joue un role essentiel dans ces alliages. L'hybridation renforce le potentiel diffractant les electrons au niveau de fermi et permet d'expliquer la notion de valence negative des metaux de transition. La disparition des etats de conduction est interpretee dans le cadre du modele decrivant les quasicristaux parfait comme un assemblage hierarchique d'agregats.

  • Titre traduit

    Study of the electronic distributions in quasicrystalline alloys


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 P.
  • Annexes : 236 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.