Interactions entre le virus de la grippe et les anticorps : apports d'etudes structurales

par DAMIEN FLEURY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Marcel Knossow.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le virus de la grippe reste l'un des pathogenes les plus importants pour l'homme et son impact economique est considerable. La protection contre ce virus est principalement assuree de nos jours par la vaccination. Ce travail traite des interactions entre l'antigene majeur du virus, la glycoproteine de surface nommee hemagglutinine et les agents de la reponse immunitaire humorale, les anticorps. L'etude de ces interactions par cristallographie des rayons x permet d'examiner au niveau atomique les donnees experimentales concernant les deux caracteristiques fondamentales de l'interaction virus-anticorps : la neutralisation de l'infectivite et l'echappement des virus mutants aux anticorps neutralisants. La determination des structures cristallographiques de deux complexes fab-hemagglutinine combinee aux resultats d'experiences de neutralisation sur cellules et des mesures des affinites de divers anticorps pour l'antigene ont conduit a degager de grands axes pour la comprehension du phenomene de neutralisation, dont l'efficacite semble determinee par l'affinite des anticorps pour l'hemagglutinine sur le virus. La resolution de la structure cristallographique de l'hemagglutinine d'un mutant d'echappement a permis d'aborder au niveau atomique le probleme de l'echappement du virus aux anticorps neutralisants. Les donnees structurales et experimentales accumulees au laboratoire ont permis de montrer l'existence d'un nouveau mecanisme d'echappement du virus aux anticorps neutralisants : la distorsion de l'antigene. Ce nouveau mecanisme vient s'ajouter aux deux mecanismes qui avaient ete precedemment suggeres : la gene sterique creee dans l'interface des complexes anticorps-antigene par une mutation encombrante et l'abolition par la mutation d'interactions energetiquement cruciales pour la formation de ces complexes ; l'existence de nombreux mecanismes moleculaires d'echappement est une necessite vitale pour le virus, puisqu'il lui faut sans cesse echapper a la reponse immunitaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 273 P.
  • Annexes : 126 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.