Role de la capside virale dans l'infection persistante de cellules humaines par le poliovirus

par GILLIAN DUNCAN VANDERMEIRSCH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Blangy et de Florence Colbère-Garapin.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le poliovirus (pv), agent pathogene de la poliomyelite paralytique, est generalement tres lytique dans les cellules de primate in vitro. Cependant, dans le laboratoire, un modele d'infection persistante a ete developpe avec les cellules humaines hep-2c. Des etudes precedentes ayant revele que le virus joue un role dans la phase d'etablissement de l'infection persistante dans ces cellules, nous avons cherche a identifier les determinants viraux responsables de ce phenotype. Nous avons etudie des pv persistants de deux serotypes differents, et nous avons identifie deux determinants viraux dans la capside virale de chaque serotype : deux residus en surface pour le type 1 (pv1), his 142 > tyr dans vp2 (determinant 2y142) et val160 > ile dans vp1 (determinant 1i160) ; et une a l'interieur, val13 > leu dans vp2 (determinant 2l13), et une en surface, asp290 > asn dans vp1 (determinant 1n290), pour le type 3 (pv3). Des etudes approfondies des mecanismes moleculaires ont demontre que les etapes precoces du cycle viral sont affectees pour les deux serotypes, bien que les etapes plus tardives soient probablement egalement alterees pour les pv1. Les deux determinants de pv1, 2y142 et 1i160, affectent les interactions virus-recepteur, en facilitant l'adsorption et, dans le cas de 1i160 plus particulierement, la decapsidation des virus mutes. Les deux determinants de pv3, 2l13 et 1n290, modifient les changements de conformation induits par le recepteur : 2l13 reduit la quantite de particules de 135s produites, et 1n290 est responsable de la formation d'une nouvelle forme ayant un coefficient de sedimentation de 147s. Ces deux determinants agissent independamment, bien que l'addition de leurs effets soit necessaire pour la persistance. Plusieurs hypotheses quant au lien entre ces mecanismes moleculaires modifies et l'etablissement de la persistance sont discutees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 P.
  • Annexes : 322 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.