Etude de la structure fine des elements d'adn cre et tre et de leurs interactions avec le facteur de transcription c-jun par l'utilisation conjointe de techniques spectroscopiques et biochimiques

par MOUNIA CHAOUI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Serge Fermandjian.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dimerise avec les proteines bzip de la famille creb/atf, le facteur de transcription bzip c-jun active l'element de reponse des promoteurs de genes cre (camp responsive element). Dimerise avec les proteines bzip jun/fos, c-jun active l'element de reponse tre (tpa responsive element). Tre regule des oncogenes alors que cre controle des genes ubiquitaires. Cre (tgacgtca) et tre (tgactca) presentent des sequences consensus tres voisines, avec les memes demi-sites tga mais separes par deux (cre) et une seule (tre) paires de bases c:g. Les proteines bzip presentent des sequences homologues et interagissent avec l'adn de maniere similaire mais avec des affinites differentes : elles se fixent sur l'adn sous forme de dimeres, chaque monomere interagissant avec un demi-site tga de tre ou de cre par l'intermediaire de contacts avec les bases et les phosphates de l'adn. Le but de notre etude a ete de comprendre comment ces proteines homologues peuvent differencier ces sequences d'adn similaires. Des erreurs de lecture peuvent conduire a la cancerisation. L'analyse de la structure fine de cre et tre par modelisation moleculaire sous contraintes rmn par le programme de mecanique moleculaire jumna et leur comparaison avec les structures des complexes adn-proteines bzip cristallises a revele que : 1. Les demi-sites n'ont pas la meme orientation relative dans tre et cre. 2. Cre libre est courbe et subit des variations de courbure assez importantes (jusqu'a 50) lors de la fixation des proteines bzip contrairement a tre qui est toujours droit. 3. Les demi-sites dans le duplex pseudopalidromique tre sont structurellement differents et sont reconnus differemment par les proteines. Le duplex palindromique cre presente des demi-sites identiques. Le demi-site tga de gauche dans tre et cre serait le demi-site consensus dans la reconnaissance. 4. Les contacts avec les phosphates et les modifications conformationnelles subies par les partenaires de l'interaction pendant la complexation permettent l'ajustement des contacts avec les bases. 5. La selection de cre et tre par la famille des proteines bzip serait basee sur les contacts acides amines-bases. La gradation des affinites exprimees par les membres de la famille bzip a l'egard de cre/tre serait principalement due aux differences observees entre les contacts acides amines-phosphates.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 P.
  • Annexes : 148 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.