Approche biogéochimique et isotopique sur les eaux de la retenue de Bort-les-Orgues (Massif Central - France)

par Sandrine Brigault

Thèse de doctorat en Hydrologie, hydrogéologie, géostatistique et géochimie

Sous la direction de Josette Garnier.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .


  • Résumé

    Comme tous les grands systemes lacustres, la retenue de bort-les-orgues, mise en eau en 1952, n'a pas echappe a l'eutrophisation, comme en temoignent plusieurs etudes precedemment realisees. Cette retenue classee en zone sensible, joue pourtant un role majeur au niveau regional sur les plans economique et touristique. Un bassin de dephosphatation a ete mis en service en 1994 sur la station d'epuration de la haute dordogne et une vidange partielle du lac de bort-les-orgues a ete effectuee en 1995. C'est l'impact de ces deux interventions qui a motive une nouvelle etude sur la qualite des eaux de la retenue. Le present travail avait pour objectif d'obtenir un premier bilan de l'etat trophique du plan d'eau et de permettre une meilleure comprehension globale du milieu. Deux approches complementaires ont ete mises en oeuvre, l'une biogeochimique et l'autre isotopique. La colonne d'eau et le sediment on ete etudies par l'analyse in situ des matieres en suspension, des variables physico-chimiques (ph, t, o 2, eh, titre alcalimetrique complet), et l'analyse en laboratoire des differentes formes chimiques des elements nutritifs (phosphore, azote). En outre, l'utilisation de methodes isotopiques a permis une approche hydrodynamique des masses d'eau au sein du reservoir. Nous avons d'abord quantifier les parts respectives des apports en phosphore et en azote issus des bassins versants de la dordogne (naturel) et de la rhue (conduite forcee), de meme que les principales sources d'apport. Les apports agricoles sont dominants. Nos travaux ont egalement montre une amelioration de la qualite des eaux de la retenue en 1996, ce qui temoigne des bienfaits respectifs de l'installation du bassin de dephosphatation sur la dordogne et de la vidange partielle. Neanmoins la charge moyenne annuelle des entrees en phosphore demeure elevee et est superieure a la charge maximale admissible (selon l'ocde, 1982) pour obtenir des eaux mesotrophes. Enfin, une dynamique interne est mise en evidence par une separation distincte des masses d'eau amont-aval. Cette separation liee au renouvellement des eaux sur toute la profondeur lors de la destratification thermique atteste d'un effet piston. Par ailleurs, une remise en suspension du sediment de fond, engendree par les remous et le turbinage intensif est observee au cours du mois de novembre.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 128-142

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE BRI
  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE BRi
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PARIS 6 1998 46
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 PA06 6046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.