Observations et asteroseismologie de sous-naines de type b : une nouvelle classe d'etoiles pulsantes

par MALVINA BILLERES

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Gérard Vauclair.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les sous-naines chaudes de type b (sdb) sont des etoiles evoluees caracterisees par des temperatures comprises entre 25000 k et 35000 k, et dont les gravites couvrent un intervalle log g = 5. 0 6. 0. Ces dernieres annees, le developpement de modeles evolutifs cherchant a reproduire ces objets dans le diagramme hr a mis a notre disposition de nombreux elements pour l'exploration de leur potentiel asteroseismologique. Base sur des predictions theoriques definissant une bande d'instabilite centree autour de t e f f 35000 k et log g 5. 7, nous avons entrepris un releve systematique dans l'hemisphere nord, qui avait pour objectifs : 1) de decouvrir des objets montrant des variations lumineuses, 2) de delimiter l'ampleur de ce phenomene dans le plan t e f f log g, 3) de determiner le degre de purite de la zone d'instabilite predite. Nous presentons les resultats obtenus et notamment la decouverte de cinq sdb pulsantes : pg 1047 + 003, kpd 2109 + 4401, pg 0014 + 067, kpd 1930 + 2752, pg 0816 + 313. De plus, nous avons eu la possibilite d'observer au telescope canada-france-hawaii le cas le plus extreme de l'echantillon de sdb pulsantes actuel : pg 1605 + 072, decouverte par le groupe du south african astronomical observatory, qui apporte des elements interessants sur la diversite rencontree au sein de cette classe de variables. L'analyse des donnees recoltees dans les cas de pg 1047 + 003, kpd 2109 + 4401 et pg 1605 + 072, nous permet tout d'abord de poser les bases d'une etude globale des caracteristiques de la classe des sdb pulsantes (temperature effective et gravite en fonction des periodes observees) et, d'un autre cote, d'amorcer leur etude asteroseismologique afin de determiner de facon independante t e f f et log g, ainsi que d'estimer la masse de l'etoile et la masse de son enveloppe d'hydrogene. Les premiers resultats obtenus en comparant modeles theoriques et observations sont tres encourageants et nous confortent dans notre volonte d'obtenir une analyse complete de ces etoiles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 108 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 005526
  • Bibliothèque : Laboratoire J.-L. Lagrange. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H2-1634
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T I-426
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1998 34
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) BIL
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.