Etude des proprietes magnetiques et electriques des oxydes de manganese a valence mixte

par ABDELMADJID ANANE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Renard.

Soutenue en 1998

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le compose lamno#3 est un isolant antiferromagnetique (af) de type perovskite. La valence du manganese y est 3+. En remplacant des ions la#3#+ par des ions divalents (sr#2#+, ca#2#+), on cree des ions mn#4#+. L'etat de valence mixte du manganese induit un comportement ferromagnetique et une conduction electronique. Depuis la mise en evidence d'une magnetoresistance colossale dans ces composes dopes, le sujet connait un vif renouveau. Cette these porte sur l'etude des proprietes d'echantillons monocristallins massifs par des mesures d'aimantation, de magneto-transport et de rmn. La transition d'un monocristal de lamno#3 a l'etat af a ete observee finement (t#n = 139. 4k). Les courbes d'aimantation en fonction du champ magnetique revelent une forte anisotropie : direction des sous-aimantations suivant b et un moment ferromagnetique faible suivant c. Les valeurs des constantes d'interaction j#a#f entre plans (a,b) et j#f (dans les plans) ont ete determinees. Le systeme la#1##xsr#xmno#3 a ete caracterise. Un diagramme de phase en fonction du taux de dopage en sr a ete etabli, confirmant la correlation entres proprietes magnetiques, proprietes de transport et comportement microscopique des ions manganese. Une etude originale a ete menee sur l'influence de la teneur en oxygene sur les proprietes physiques d'un monocristal de la#0#. #8#5sr#0#. #1#5mno#3##. Elle montre que la variation de la stchiometrie en oxygene est parfaitement reversible et qu'une moindre distorsion cristalline augmente l'integrale de double-echange et la temperature de curie, et diminue la resistivite. Les composes pr#1##xca#xmno#3 (x = 0. 33 et 0. 4) presentent a basse temperature un etat isolant af d'ordre de charges (co. I). Un champ magnetique applique induit un etat ferromagnetique metallique (f. M). La transition co. I-f. M est du premier ordre. L'etude de la relaxation temporelle de la resistivite a la transition f. Mco. I a permis d'estimer la hauteur de barriere separant ces deux phases.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1998
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.