Stress oxydatif chez les hémodialysés, les transplantés cardiaques et rénaux lors de l'exercice physique

par Liliana Jimenez

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Michel Rieu.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'effet d'un exercice allant jusqu'à l'épuisement sur les concentrations plasmatiques de MDA (marqueur de la lipopéroxydation) et de vitamine E, a été étudié sur ergocycle chez 16 sujets sédentaires : 8 patients hémodyalisés et 8 contrôles, 14 sujets entrainés : 7 sujets contrôle et 7 transplantés cardiaques, et sur tapis roulant chez 13 patients transplantés : 6 rénaux et les 7 transplantés cardiaques évalués sur ergocycle. Le niveau d'activité des enzymes antioxydantes : glutathion peroxydase (GPX) plasmatique et érythrocitaire et superoxyde dismutase (SOD) érythrocitaire a été détérminé au repos pour tous les sujets et 24 heures après l'effort sur ergocycle pour les transplantés cardiaques et leurs contrôles. Au repos nous avons constaté chez les hémodyalisés une activité significativement plus faible de toutes les enzymes antioxydantes ; par contre, les deux groupes transplantés présentent une activité érythrocitaire plus élévée pour la SOD et plus faible pour la GPX par rapport aux sujets contrôle. L'activité plasmatique de la GPX n'a pas montré de différence significative. Bien que les trois populations de patients aient présenté des activités enzymatiques antioxydantes altérées au repos, à la fin de l'exercice, nous n'avons pas observé de stress oxydatif évalué par le MDA. Cependant, l'exercice a provoque une augmentation de la concentration plasmatique de vitamine E qui reprend son niveau de base après 30 minutes de récupération, ceci semble être lié à une élévation de lipides induite par l'exercice. En conclusion, l'exercice physique jusqu'à épuisement ne provoque pas de risque de stress oxydatif jugé par le MDA chez nos patients hémodyalisés, transplantés cardiaques et rénaux.


  • Résumé

    The subject investigated was the effect of exercise to exhaustion on plasma MDA (a lipid peroxydation marker) and vitamin E concentration. Sixteen sedentary subjetcs (eight hemodialyzed patients and eight ealthy control subjetcs) and in fourteen endurance trained subjects (seven heart transplant recipients and seven healthy control subjects) exercised on cycle ergometer. Furthermore, thirteen transplant recipients ( the seven heart transplant recipients previously evaluate on a cycle ergometer and six kidney transplant recipients) were studied on a treadmill. The activity of scavenger enzymes: plasma and erythrocyte glutathione peroxydase (GPX) and erythrocyte superoxide dismutase (SOD) was determined at rest. The activity of all scavenger enzymes was lower in hemodialyzed patients than in healthy control subjects. Both transplant groups presented a higher SOD activity and a lower erythrocyte GPX activity than did control subjects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 166-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque des Sciences du sport (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.