Croyances et pratiques magico-religieuses des baluba-kasai en France : essai anthropologique

par Jean-François Ngandu Kamunga

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de François Raveau et de Philippe Laburthe-Tolra.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    Il s'agit d'une tentative de compréhension de changement des croyances et pratiques magico-religieuses des baluba-kasai vivant en France. Cette étude montre que malgré leur présence dans une société industrielle, moderne et étrangère, les baluba adhèrent facilement aux croyances et pratiques magicoreligieuses qui caractérisent essentiellement la société traditionnelle. Ces croyances et pratiques se structurent autour d'un être suprême qui est créateur de l'univers, il s'agit de mvidimukulu mulopo maweja nangila; suivie de l'influence des âmes des ancêtres (bakishi), ainsi que de la sorcellerie (mupongo), de la pratique des mangas et de la divination. La religion luba se présente ainsi comme une explication de la vie et expérience de la condition humaine. Elle permet aux baluba de se valoriser, de s'intégrer, de supporter leur condition et de maitriser leurs angoisses. Elle est avant tout une religion familiale et personnelle qui cohabite pacifiquement avec d'autres formes de religions, et persiste comme base et fondement de toute autre conversion ultérieure. Les baluba sont nombreux dans des différents groupes des prières charismatiques. Ces groupes sont des lieux de refuge et de défense face à des situations stressantes de marginalisation psychologique et sociale. L’intérêt que manifeste l'homme a l'égard des croyances et pratiques magico-religieuses demeure toujours un sujet d'actualité à travers le monde entier, malgré le développement d'une pensée scientifique et rationnelle.

  • Titre traduit

    Magic and religious beliefs and practices of the Baluba-Kasais in France : an anthropological essay


  • Résumé

    This is an attempt to understand the change in the magic and religious beliefs and practices among the baluba-kasais living in France. This study will show that the balubas easily adhere to the magic and religious beliefs and practices which mainly characterize a traditional society, when they live in a foreign modern industrial one. These beliefs and practices hinge on a supreme being, mvidimukulu mulopo maweja nangila, creator of the universe, the influence of the soul of the ancestors (bakishi), witchcraft (mupongo), the practice of manga, and divination. The luba religion thus stands as an explanation of life and the experience of the human condition, allowing the balubas to increase their standing, to become integrated, to bear their condition and to control their fears. It is first and foremost a religion for the family and the individual, which cohabits peacefully with other forms of religions, and lingers as the foundation of any other eventual conversion. Numerous balubas take part in different groups practicing charismatic prayers. These groups stand as places of refuge and defence against stress inducing situations of social and psychological marginalization. Despite the development of a scientific and rational thinking, the interest showed in magic and religious beliefs and practices remains topical.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (617 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : 108 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.