Contribution à l'histoire sémantique des didactiques disciplinaires, 1960-1995

par Philippe Sarremejane

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Claude Lelièvre.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .

Le président du jury était Yves Reuter.

Le jury était composé de Jean Houssaye, Georges Vigarello.


  • Résumé

    Ce travail se propose de faire l'histoire sémantique des didactiques disciplinaires de 1960 à 1995. La sémantique historique appliquée au domaine des didactiques consiste d'une part à étudier l'évolution des unités de significations de leur objet et de leurs modalités de recherche ; d'autre part d'analyser les relations lexicales qu'elles établissent avec des termes voisins (pédagogie, méthodologie) et de montrer comment ces structures lexicales sont la traduction linguistique de relations sociales entre groupes concurrents. Les didactiques qui apparaissent en France dans les années 60 s'affranchissent de tutelles théoriques extérieures à leurs propres problématiques. Leur objet spécifique est un discours portant sur l'enseignement/apprentissage de notions scolaires. Cet objet présente un caractère composite qui associe des éléments normatifs, descriptifs et praxiques. Leur projet est de produire des savoirs utiles aux praticiens : des savoirs d'intervention. La production de ces savoirs est assurée par des protocoles de recherche différents (expérimentation, interprétation, recherche-action) dont les capacités heuristiques sont inégales. Ces protocoles sont évalués dans leurs résultats par une critique épistémologique interne qui tend à tempérer les intentions positivistes. A cote de leur logique explicite (lexicologique et épistémologique), les discours intègrent par le jeu des relations lexicales (synonymie, antonymie, hyperonymie) les interactions des différents groupes qui dans le champ générique de l'éducation-enseignement ont le didactique comme objet de revendication. Les mots-bannière (pédagogie, méthodologie, didactique) ont aussi la capacité d'incorporer les différentes modalités temporelles. De ce point de vue, les didactiques ont tendance à survaloriser dans leurs discours un horizon d'attente qui les inscrit plus dans un projet à venir que dans une réalisation présente.

  • Titre traduit

    Contribution to the semantic history of didactics in a school environment, 1960-1995


  • Résumé

    The aim of this research is to construct the semantic history of didactics in a school environment from 1960 to 1995. The application of semantic history to didactics is twofold : to study the evolution of its object meanings and research forms, and to analyse how its lexical structures are related to similar terms (education, methodology), while showing how these lexical structures reflect the social relationships between competing groups. The didactics which appeared in France in the sixties are independent of external theorical approaches, their specific subject matter being discourse about the teaching and learning of notions in a school environment. This subject matter is composite in nature and combines normative, descriptive and practical elements, the aim being to produce useful knowledge for the teacher, ie teaching skills. This knowledge is produced on the basis of different and unequal heuristic capacities. These protocols are assessed by considering the results they produce, using an internal epistemological critique which offsets the positivist aims. In addition to their explicit knowledge (lexicological and epistemological), it is through the lexical relations (synonymy, antonymy, hyponymy) that the various kinds of discourse integrate the interactions of the different groups that all claim to address didactics in the general domain of education and teaching. The umbrella terms education, methodology and didactics also have the capaciy to include different time modes. Consequently, didactics tends to overemphasise an expectation horizon in its discourse, thus protecting it more into the future than keeping it in the present.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (520 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 496-516. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2918
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.