De la trace au dessin : étude faite sur des enfants de 1 an à 3 ans 1/2

par Juliette Nicolas-Hebrard

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Édith Lecourt.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    Etude faite sur des enfants de 1 an a 3 ans vi. La recherche, inspirée de la méthode clinique transmise par Piaget, en distribution transversale (école maternelle et garderie), et dans une perspective longitudinale, avec deux enfants dans leur famille, porte sur ce que font et expriment les enfants en leurs premiers traces et premiers dessins. Sur ces dessins, tous spontanés, très divers, ont été retenus les points communs du contour et des structures par rapport au contour, construction topologique selon la théorie clé Piaget. L'hypothèse, intégrant les apports de la théorie piagétienne de la topologie et ceux de la psychanalyse sur la projection et le symbolisme, avait porté sur une correspondance entre construction du contour et projection imaginaire sur ce contour. En effet, l'image humaine est primordiale et le contour évoque unité et solidité, par rapport aux dessins sans contour de l'aérien (le vent) et du liquide. En outre, ce travail a révélé des dessins de mouvement, proches du jeu, lances dans le mouvement de la main et même du corps : en particulier, spirales et boucles donnant le mouvement des roues de véhicules. Ces traces témoignent de vifs intérêts et d'émotions suscites par ce qui tourne, intérêts à rapprocher de ceux d'enfants autistes. Les psychologues, pour percevoir le mouvement, doivent changer leur regard habitue à voir des formes, et travailler parfois avec graphologues et psychomotriciens. Les traces graphiques et les dessins spontanés de jeunes enfants, dans notre civilisation, sont complexes dès le début. A travers ceux-ci, les enfants expriment de manière symbolique leurs élans, leurs émotions et leurs intérêts individuels, tout en participant à des aspirations communes à tous : évoquer l'image humaine, donner des indices réalistes, structurer l'objet et l'espace.

  • Titre traduit

    From graphical trace to drawing : a study of correspondencies between delineation structure and imaginary projection in spontaneous +scribbling; and drawing activites and expressions of 1 to 3 1/2 years old children, which reveals that creative capacities and aspirations are expressed not only through form but also direct movement graphical representations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 240-247

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2088
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.