Du délaissement à l'adoption : le parcours du combattant ou "faut-il encourager l'adoption tardive" ?

par Claire Gore

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Colette Chiland.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'adoption, essentiellement par le biais de la loi du 11 juillet 1966, remaniée le 22 décembre 1076, devient l'aboutissement d'un parcours spécifique et particulièrement complexe, d'autant plus lorsqu'elle passe par un placement familial, voire plusieurs. Identifier ces situations constitue une première étape pénible tant elles remettent en question nos croyances, les objectifs du placement, l'avenir de l'enfant et nos réponses sociales a une certaine forme de détresse. Notre capacité à penser le délaissement ou l'abandon est rapidement mise à mal et l'on conçoit effectivement, avec grande difficulté, l'orientation de l'enfant concerne vers le statut de pupille, puis de pupille dit "âgé" vers son adoption, qu'elle soit simple ou plénière. Pourtant, malgré nos pratiques enfin plus proches des préoccupations des familles d'origine, des situations de délaissement persistent et s'aggravent. Les parents de naissance débordés par leur propre problématique et ne pouvant remplir cette fonction, ne comprennent pas ce que leur absence durable et parfois insurmontable provoque chez leur enfant. Les liens se distendent profondément. Le malaise est tel que le temps joue à notre insu et à celui de l'enfant, alors que son avenir même est en jeu. J'ai donc décidé d'exploiter au mieux l'expérience d'enfants ayant été délaissés jusqu'à pouvoir être déclarés "abandonnés", j'ai sélectionné des cas d'enfants porteurs de cette problématique, sur une période se situant entre 1982 et 1995, en retenant des critères précis (être âgé de plus de 8 ans, avoir bénéficié au moins de 3 années de placement, être adopté au moins depuis cinq ans). Le problème de leur adoptabilité fut alors longuement discuté ; l'adoption jugée réalisable et finalement réalisée. Les critères officiellement admis. Comme "trop âgé", "bien inséré dans la famille d'accueil" ont du être particulièrement débattus et de nombreuses questions furent soulevées. Les enfants et les couples adoptifs sélectionnés feront l'objet d'une étude clinique rétrospective et prospective à partir de dossiers et d'entretiens avec l'objectif d'éclairer au mieux notre sujet. L'étude sera suivie d'une critique de la méthode et d'une exploration sur l'état de la question dans les pays de l'union européenne et sur les recherches. Cette investigation me conduira à affirmer que le délaissement perdurant équivaut a une maltraitance gravissime qu'il

  • Titre traduit

    From desertion to adoption the journey of the survivor of should late adoption be encouraged?


  • Résumé

    The adoption, essentially according to the law of 11 July 1966, amended on 22 December 1976. Becomes the achievement of a specific and particularly complex process, especially when it goes through one or several placements. Identifying these situations constitue a first difficult stage since they question our very beliefs, the goals of placement, the future of the child and our social responses to a particular type of distress. Our capacity to conceive that desertion or abandonment is rapidly obstructed and one projects with great difficulty, the orientation of the child concerned towards a ward of the state "pupille", then the "aging" child oriented towards adoption, wether it be simple or plenary adoption. However, in spite of our practices which are finally closer to the concerns of the original families, situations of desertion persist and become disquieting. The birth parents, overwhelmed by their own problems, and not being able to fulfill fhisfonction, do not understand the consequences to the child by their long-term and sometimes insurmountable absence. The bonds become prqfondly weakened, even broken. The unease is such that time goes by unheeded and without the child being aware of it, although his or her future is at stake. I thus decided to better exploit the experience of children deserted to the point of being declared "abandoned" tardiuely. I chose the cases concerning children falling in that state over a period between 1982 to 1995, subject to specific criteria (over 8 years of age, having benefited from at least 3 years of placement, having been adopted for at least 5 years). The issue concerning their adaptability was also discussed at length; the adoption deemed feasable and finally carried out the officially admitted criteria, such as "too old" "well integrated within a family" were particularly debated and numerous questions raised. The selected children and their adoptive couples will be the object of a retrospective, then prospective clinical study, based on files and interviews in view of better clarifying as much as possible our subject matter. The study will be followed by a critique of the method and an exploration of me subject in countries of me European union, this investigation will lead me to affirm that persisting desertion or abandonment is equivalent to a serious mistreatment ant that it should be viewed as such; that th

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (273 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 189-194. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2845
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.