Les effets de l'anxiete informatique et de la pratique des ordinateurs sur les scores, les profils et le style de comportement pendant le testing

par Jean-Philippe Gaudron

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Huteau.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    A partir d'une revue de question sur l'evaluation psychometrique assistee par ordinateur et sur une forme specifique d'anxiete appelee "anxiete informatique", l'hypothese que l'anxiete informatique est un biais dans un test pour les sujets anxieux a l'egard des ordinateurs est defendue. La verification de l'hypothese repose sur la construction d'une echelle d'anxiete informatique, d'un questionnaire de pratique des ordinateurs et sur plusieurs experimentations dans lesquelles, le type de test (test d'intelligence, inventaire de personnalite, epreuve de raisonnement et questionnaire d'interets professionnels), les conditions de passation (passations sans enjeu, conditions stressantes et situations impliquantes) et les publics (etudiants et collegiens) ont varie. Trois resultats apparaissent : (1) les analyses des scores bruts, des profils standardises et des styles de comportement pendant le testing n'ont pas apporte la preuve que l'anxiete informatique est un biais dans un test ; (2) les groupes contrastes de sujets construits a partir de l'echelle d'anxiete informatique different sur le style de comportement, les traits de personnalite et les interets professionnels ; (3) anxiete informatique et pratique des ordinateurs sont des construits certes lies mais differents et les effets de la pratique semblent plus prononces.

  • Titre traduit

    The effects of computer anxiety and past computer experience on performances, profiles and behaviour


  • Résumé

    From a review on computerised psychological testing assessment and an overview on computer anxiety, it was hypothesised that computer anxiety is a bias in test use for low computer anxious. Two scales to assess computer anxiety and past computer experience were developed. Then, a series of empirical studies was undertaken to examine the effects of computer anxiety on scores, profiles and behaviour. Across these studies, various tests were proposed (intelligence test, personality inventory, reasoning sub-test, vocational interest inventory), various conditions were made (normal, stressful, with heavily involved) and various samples were used (undergraduate university students, pupils). These studies show three main results. First, there is no effect of computer anxiety on scores, profiles and behaviour. Second, high and low computer anxious differ in attitudes during testing sessions, in some personality traits and in vocational personality types. Third, computer anxiety and past computer experience are not exactly the same constructs and past computer experience has more main effects then computer anxiety.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 355 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.