Les grands courants de l'éducation physique en France : analyse et comparaison de six courants au XXième siècle

par Cécile Collinet

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Pierre Parlebas.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les conceptions sur l'éducation physique peuvent être considérées comme un "kaléidoscope" de diverses manières de voir et de concevoir son enseignement. Nous les nommons "courants" et c'est à eux que nous nous intéressons au XXIème siècle. Notre démarche est plurielle. Historique d'abord, elle se fixe pour objectif de rendre compte des transformations des conceptions de l'E. P. Au cours du temps et de situer ces conceptions par rapport aux caractéristiques conjoncturelles d'une époque donnée. Elle est ensuite sociologique ; nous étudions cette discipline en tant que secteur social avec son mode de fonctionnement, de production de connaissances, ses acteurs, ses jeux d'influence, ses conflits et luttes. Elle est épistémologique, enfin, puisque nous nous attachons à l'analyse de la production des connaissances dans ce domaine particulier qu'est l'E. P. Six courants sont soumis à l'étude: la gymnastique rationnelle de Georges Demen, la ligue d'éducation physique de Philippe Tissie, la méthode naturelle de Georges Hebert, le sport éducatif de la fédération sportive et gymnique du travail, la psychocinétique de Jean le Boulch, le courant de la conduite motrice de Pierre Parlebas. La question centrale est de savoir quels intérêts présentent les différents courants de l'E. P. Pour la discipline. Une analyse de contenu portant sur un corpus choisi soigneusement permet de définir trois indicateurs d'étude : un indicateur thématique (thèmes centraux abordés), un indicateur sémantique (termes privilégies par les auteurs étudiés), un indicateur référentiel (ensemble des citations). A partir de ces indicateurs les grandes tendances de chacun des courants sont déterminées et ensuite décontextualisées dans l'univers historique et sociologique afin de décortiquer les logiques de production des "connaissances". Enfin les courants sont comparés les uns aux autres à partir de critères de comparaison opérationnels. La comparaison aboutit à la mise en évidence des écueils de chacune des conceptions et de leurs impasses tant pour la discipline scolaire "E. P. " que pour son correspondant universitaire que constituent les sciences et techniques des activités physiques et sportives. Seul le courant de la conduite motrice y échappe et propose une voie différente : celle d'une véritable épistémologie productrice de connaissances nouvelles et spécifiques.

  • Titre traduit

    The main trends of physical education in France. An analysis and comparison between six 20th century trends


  • Résumé

    Conceptions on physical education can be considered as a kaleidoscope of different ways of viewing and conceiving our teaching. We are interested in what we call the different "trends" in the 20th century. Our approach is multiple. First it is historical in so far as one of its objectives is to take into account the changes occured in the conceptions of physical education in the course of time and to locate these conceptions in relation with particular characteristics of a given period. Secondly our approach is sociological : we study this subject as a social system with own mode of functioning and producing knowledge, its actors, interactions, conflicts and struggles. Finally, it is epistemological, since we intend to analyse the production of knowledge in the special sphere of physical education. Six trends are thus being studied: ratinal gymnastics by G. Demeny, la ligue d'education physique de P. Tissie, G. Hebert's natural method, educational sport by the sportive and gymnic federation of work, Jean le Boulch's psychocinetics and the trend of motor action by P. Parlebas. The main question is to make out the positive points about each of these trends. An analysis of contents of a carefully chosen corpus leads to defining three study indicators : a thematic indicator (considering the main themes), a semantic indicator (listing the recurring words used by each author), a referential indicator (collecting a groupe of quotations). Owing to these indicators the main tendencies of each trend are determined and then placed again in a historical and sociological context in order to analyse the logics of the production of knowledge. Finally, the different trends are compared to each other thanks to operational comparison creteria. The comparison results in underscoring the faults and dead-ends of each conception, for P. E. Both as a school discipline as well as a university subject (the sciences and techniques of physical and sportive activities). The trend of motor action is the only one escaping it, while opening a nex way to a true epistemology producing new specific knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (531 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 506-531, annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3184
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.