Etude du phenomene de differenciation inter-groupes dans des conflits reels

par Catherine Wesenfelder

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Hubert Touzard.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    La theorie des changements structurels (pruitt & rubin, 1986) explique l'escalade des conflits entre groupes par le developpement de jugements et perceptions caracteristiques du phenomene de differenciation inter-groupes tel qu'il a ete decrit par les psycho-sociologues (doise, deschamps, meyer, 1978). Le but de notre travail a ete double. D'une part nous avons voulu montrer que cette differenciation inter-groupes apparaissait dans des conflits reels et non crees artificiellement dans un contexte experimental. D'autre part, nous avons cherche a verifier, sur le terrain, l'effet des variables susceptibles d'affaiblir cette differenciation inter, groupes et de contribuer par consequent a la desescalade des conflits: les contacts avec les membres du groupe adverse et leur individualisation, la baisse de l'identification au groupe d'appartenance, et la perception de buts communs avec le groupe adverse. Ces quatre variables, ainsi que la mesure de la differenciation inter-groupes ont ete operationnalisees a travers un questionnaire presente a 78 sujets impliques dans six conflits reels etudies in-situ, sur le terrain. L'analyse des reponses au questionnaire nous a permis de verifier nos hypotheses concernant l'existence d'une differenciation inter-groupes dans les evaluations et les perceptions. Conformement a nos hypotheses, l'analyse de regression multiple standard a revele que la baisse de l'identification au groupe d'appartenance ainsi que la perception de buts communs avec le groupe d'opposition entrainent une baisse de la differenciation inter-groupes. En revanche, le contacts avec le groupe d'opposition ont un effet inverse a celui attendu. Les perspectives de recherche concernant notamment un projet de manipulation de l'identification des sujets au groupe d'appartenance, mediee par celle de l'estime de soi, sont discutees a la fin de ce travail.

  • Titre traduit

    A study of intergroup differentiation in real-life conflicts


  • Résumé

    The structural change model (pruitt & rubin, 1986) explains the escalation of conflicts between groups by the development of evaluations and perceptions which are characteristic of the phenomenon ofintergroup differentiation described by psychosociologists (doise, deschamps, meyer, 1978). Our aim was twofold: firstly, to show that intergroup differentiation takes place in real-life conflicts, e. G. Not experimentally simulated ones. Secondly, to confirm in the field the effect of those variables that are able to contribute therefore to conflict desescalation: contacts with outgroup members and their individualisation, lesser ingroup identification and perception of common goals with outgroup members. These four variables as well as the measure ofintergroup differentiation have been operationalized in a questionnaire presented to 78 subjects involved in six real-life conflicts, studied on the spot and in real time. The analysis of the answers to the questionnaire have confirmed our hypothesis about the manifestation of an intergroup differentiation in evaluations and perceptions. In accordance with our hypothesis, a standard multiple regression analysis showed that a lesser identification with the ingroup as well as the perception of common goals with the outgroup entail a lesser intergroup differentiation. On the other hand, contacts with outgroup members have an effect opposite to the one expected. To conclude the presentation of this research, we discuss potential future studies, especially about manipulating the ingroup identification of the subjects through the manipulation of their self-esteem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 380 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 160 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2930
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.