Conceptualisation de la reproduction végétale à l'école primaire

par Catherine Boyer

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Vergnaud.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette recherche étudie et approfondit chez des enfants de l'école primaire, les conditions dans lesquelles s'opèrent l'assimilation et la construction de connaissances scientifiques. Cette étude développementale analyse, dans plusieurs classes, chez les enfants du CP au CE2, le glissement du concept quotidien vers le concept scientifique, à travers différentes situations didactiques. Eléments précurseurs et incontournables de la conceptualisation, les représentations initiales des enfants, s'avèrent particulièrement éloignées des concepts scientifiques et sont empreintes d'obstacles très résistants. Pensées sans relation entre elles, ces conceptions s'expriment principalement au niveau quotidien. Une rupture engendrée par des situations didactiques spécifiques, est indispensable pour atteindre une conception plus scientifique. Questionnement, observation et expérimentation concourent ainsi à cette rupture. Le conflit sociocognitif s'avère crucial et favorise la mise en exergue d'invariants opératoires scientifiques. La variété des signifiants joue également un rôle important. L'accession à une conception scientifique se traduit par un développement des relations entre les différents concepts. Si le quotidien se révèle un obstacle, le vocabulaire s'avère aussi être source de problème pour les jeunes élèves. Pour un même enfant, un même mot renverra à des conceptions différentes au cours du temps, tout comme un même niveau de formulation décontextualisée correspond, selon les enfants, à une conception quotidienne ou scientifique. Ce n'est qu'à travers une gestion de cas particuliers, en liaison avec la relation réciproque que peut être comprise la conceptualisation de l'enfant. De sorte que les concepts de graine, fleur et fruit relèvent d'un ordre relatif partiel. Et si vers 9 ans, la conceptualisation de la reproduction végétale devient scientifique, elle n'est pas encore, pour autant terminée, ni stabilisée.

  • Titre traduit

    Conceptualization of vegetable reproduction in primary school


  • Résumé

    This research studies and inquires into the conditions under which the assimilation and construction of scientific knowledge operate for primary school children. For several classes, from first-years infants to second-year primary this developmental study analyses the gradual shift from the everyday situations. It underlines that the inescapable precursor elements of conceptualization-children's initial representations are found to be very distant from scientific concepts and are fraught with very stubborn obstacles. Believed not to be interrelated, these conceptions are mainly expressed at everyday level. Consequently, a break brought about by specific didactic situations is indispensable if a more scientific conception is to be obtained. Questioning, observation and experimentation thus contribute towards this break. In this process the socio-cognitive conflict proves to be crucial and promotes the predominance of scientific operative invariants. The variety of signifiants also plays an important part. As regards accession to a scientific conception, this will come from a development of relationships between the different concepts. However, although the everyday concept is found to be an obstacle, vocabulary also proves to be a source of problems for the young pupil. For any one child one and the same word will awaken different conceptions over time, just as one and the same formulation level out of context will correspond in children's minds to an everyday or scientific conception. It is in fact only by dealing with individual cases, in conjuction with reciprocal relationship, that children's conceptualization can perhaps be understood. The concepts of seed, flower and fruit thus occur in a partial relative order and, if towards the age of 9 conceptualization of vegetable reproduction becomes scientifc, this does not mean that it is yet finalized or stabilized.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (373 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-296

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 98 BOY
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 98 BOY

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.