Mesure de l'activité anti-élastasique, plasmatique et pulmonaire, de l'alpha-1-antitrypsine : action de la fumée de cigarette, rôle de l'activité physique et du sevrage tabagique dans ses modifications

par Nadjette Khodjat-el-Djed-Benamar

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de François Ruff.

Soutenue en 1998

à Paris 5 .

Le président du jury était Michel Rieu.

Le jury était composé de François Ruff, Michel Rieu, Bertrand Dautzenberg, Bernard Lebeau, Robert Molimard.

Les rapporteurs étaient Bertrand Dautzenberg, Bernard Lebeau.


  • Résumé

    Dans le poumon profond, la neutralisation des activités protéolytiques est assurée par des inhibiteurs de protéases dont le rôle est le maintien de l'intégrité pulmonaire. La capacité inhibitrice de l'elastase (CIE) de l'alpha1-antitrypsine (a-1-at) constitue plus de 80% de la CIE dans le sérum et le liquide de lavage broncho-alvéolaire (LBA). Sa spécificité pour l'elastase est déterminée par son résidu méthionine. La fumée de cigarette joue un rôle dans la rupture de l'équilibre protéase/antiprotéase car elle provoque l'augmentation de la charge élastique et l'inactivation de l'a-1-at. Elle constitue comme un risque majeur dans le développement des maladies pulmonaires graves. L'activité sportive produit des effets inverses car elle entraine une élévation du taux de l'a-1-at et contrecarre l'activité des enzymes protéolytiques libérées par les tissus endommages. Au cours de cette étude nous avons : - adapte un dosage enzymatique cinétique de la CIE et établi les normes dans le LBA et le plasma de cobaye, puis dans le sérum humain. - nous nous sommes intéressés aux effets de la fumée sur des cobayes exposes a la fumée de cigarette, nous avons pu quantifier la baisse de la CIE et déterminer l'influence de différents facteurs (nombre de cigarette, durée du tabagisme). - nous avons vérifié la diminution importante du pouvoir inhibiteur sérique chez des sujets fumeurs et déterminer les variations de cette CIE au cours du sevrage tabagique. - nous avons précisé certains facteurs de récupération après sevrage tabagique en comparant les résultats de la CIE a différents paramètres évaluant le tabagisme ou modifie par la fumée (durée du tabagisme, heure de la 1 e r e cigarette, de la journée, cotininurie, hbco, histaminemie, nfs). Les résultats au cours du sevrage montrent que le pouvoir inhibiteur est amélioré dès le premier mois d'arrêt et que la récupération est très significative à partir du 4 e m e mois d'abstinence totale. Grace à ce dosage nous incitons plus efficacement encore les fumeurs a arrêter leur intoxication, d'autant plus que ces résultats semblent encourageant puisque la CIE sérique récupère de façon significative à partir du 4 e m e mois d'arrêt et remonte vers des valeurs stables, même si elle reste inferieure à celle des sujets non-fumeurs. La pratique d'un sport est recommandée chez les sujets en cours de sevrage car nos résultats montrent qu'un exercice musculaire s'accompagne d'une augmentation de la CIE, donc favorise la récupération de l'intégrité pulmonaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Notes : Avis du jury non réceptionné. Pas de reproduction
  • Annexes : Bibliogr. f.147-161

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.