L'Artiste, une revue de combat des années romantiques (1831-1848)

par Adrien Goetz

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Fondé en 1831, L'Artiste, qui exista jusqu'en 1904, voulut être à l’origine la revue de défense des romantiques. L'étude des quarante-et-un volumes parus sous la Monarchie de Juillet et des fragments retrouvés de la correspondance de ses directeurs, montre qu'il n'en fut rien. Tribune ouverte à tous les artistes modernes, elle défendit des causes aussi diverses que celle de l'architecture et des monuments historiques, de la nouvelle sculpture, du renouveau industriel des arts décoratifs ou de l'estampe. Très sévère pour les excès du romantisme, elle combat, au nom de la vérité en art, pour le métier et l'inspiration du créateur, ce qui l'amena à prôner Léopold Robert ou Paul Delaroche, tout en reconnaissant l'hégémonie d’Ingres et de Delacroix. Revue illustrée de planches et de vignettes, elle montre les œuvres, en particuliers lors des salons annuels, parallèlement aux textes critiques de Gustave Planche, Victor Schœlcher, Paul Mantz ou Théophile Thore. Dans L'Artiste, s'invente alors un ton nouveau de la critique d'art scientifique et passionné, qui perdura durant le siècle. De nombreux textes de fiction, sous les signatures de Balzac, Dumas ou Arsène Houssaye constituent le pendant des lithographies de Devéria, Gavarni ou de Tony Johannot. Les textes sur le théâtre et la vie musicale ne sont ici envisagés que sous l'angle strict de l'histoire de l'art. Cette thèse est complétée en annexe par des documents d'archives relatifs à l'artiste (correspondance d’Achille Ricourt, en particulier) et d'une anthologie thématique des principaux textes parus durant la période dans tous les domaines.

  • Titre traduit

    L'Artiste, a Forceful Review of the Romantic Years (1831-1848)


  • Résumé

    Founded in 1831, L'Artiste, which was published up to 1904, set out originally to be the review defending the romantics. The study of the forty-one volumes that were published under the july monarchy and the fragments of its directors correspondence that have since been found, show that this was not the case at all an open forum for all the modern artists, it defended causes as varied as architecture and historical monuments, new sculpture, industrial revival of decorative arts or engraving. Very severe towards romantic excesses and in the name of the truth in art, it fought for the profession and the inspiration of the creator. This led id to extol Leopold Robert or Paul Delaroche whilst at the same time recognizing the hegemony of Ingres and Delacroix. The review, enhanced with plates and illustrations, published the works, particularly on the occasion of annual exhibitions, in parallel to the criticism of Gustave Planche, Victor Schoelcher, Paul Mantz or Theophile Thore. In L'Artiste, a new tone of scientific and impassioned artistic criticism was invented which was to last throughout the century. The numerous fictional texts, signed by Balzac, Dumas or Arsene Houssaye, make up the counterpart to the lithographs by Devéria, Gavarni or Tony Johannot. The texts focusing on the theatre or musical life are contemplated solely from the strict angle of the history of art. This thesis is completed by appended documents from the archives of L'Artiste (Achille Ricourt's correspondence, in particular) and a thematic anthology of the principal texts that appeared during this period in every field.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol., 2017 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 259 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4296
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2313

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.